in ,

IMMIGRATION ET TRAVAIL: Déboursement de 5,6 millions d’euros du Fonds de microcrédit à 374 immigrants dans la Région Abruzzo en Italie

Le Fonds de microcrédit de la Région Abruzzo fonctionne comme une Agence de développement territorial pour soutenir et faire le point sur la situation, en photographiant avec précision le phénomène de l’immigration et le cadre socio-économique actuel. Entre autres choses, sur les 113 projets approuvés, plus de 50% étaient destinés aux femmes.

La plupart des demandes provenaient de personnes originaires d’Amérique et d’Europe.

Les pays américains d’origine sont principalement:

  • Venezuela: 42%;
  • Canada: 17%;
  • Argentine: 15%.

En reanche, les pays européens d’origine sont principalement:

  • Roumanie: 34%;
  • Allemagne, Belgique et Suisse; 32%.

Les principaux secteurs financés sont:

  • Services: 45,2%;
  • Artisanat: 26,75%;
  • Commerce: 25,7%.

La consolidation des entreprises est d’ailleurs fréquente: 252 sur 374 contre 122 nouvelles. La plupart se trouvent dans les provinces de:

  • Chieti: 112;
  • Pescara: 127.

L’identikit du succès du microcrédit “souffrant en dessous de la moyenne nationale” ne s’arrête donc pas seulement aux données économiques: il a aussi une forte valeur sociale. Le but du microcrédit de “Abruzzo Sviluppo” est en effet d’aider toutes les personnes, les immigrés, qui sont sans garantie.

Une attention particulière est accordée aux femmes, mais en général à celles qui viennent de pays défavorisés ou problématiques pour faciliter le processus d’inclusion et de rédemption.

ISEE: 2) Relation entre le “Reddito di cittadinanza” (Revenu de citoyen) et l’ISEE “corrente” (Indicateur de la Situation Economique Equivalente ‘actuel’) en Italie

IMMIGRATION ET ASILE: Le Tribunal de Rome décide qu’un migrant refoulé par l’Italie peut demander l’asile