in ,

WILLY MONTEIRO DUARTE: jeune cap-verdien tabassé à mort à Colleferro (Italie)

Intervenu à protection d’ un de ses amis, le jeune de 21 ans a été massacré à mort par une meute de 4 jeunes brigands qui ont été arretés.

Une nuit de violence sans précédent a coûté la vie au garçon de 21 ans d’origine capverdienne et résidant dans la ville voisine de Paliano. Le jeune homme est mort après avoir été réduit en bouillie par la meute alors qu’il tentait de calmer une bagarre. L’intervention des opérateurs sanitaires du 118 a été inutile, Willy est arrivé à l’hôpital sans vie.

Ses assassins, qui ont entre 22 et 26 ans, doivent répondre d’un homicide involontaire. Il s’agit de Mario Pincarelli (22 ans), Francesco Belleggia (23 ans), les frères Marco et Gabriele Bianchi (24 et 26 ans respectivement).

D’après une première reconstitution, Willy et son ami étaient impliqués dans une bagarre dans un club, et lorsque la meute a attaqué son ami, Duarte est intervenu, invitant les attaquants à s’arrêter. Mais les quatre se sont attaqués au jeune et lui ont mis une raclée. Et ils se sont échappés immédiatement après dans une grosse voiture. Un passage à tabac par un groupe de brutes, déjà connu des forces de l’ordre et résidant dans la ville voisine d’Artena.

Willy, fils d’un couple de Cap-Verdiens qui s’est installé à Paliano, il y a de nombreuses années, et a travaillé dans une ferme locale, a grandi dans la petite ville de la province de Frosinone. Il était parfaitement inséré dans le bourg, où il a joué dans l’équipe de football locale et où il a également participé au défilé en habits historiques pour la reconstitution du ‘Palio’. Il avait une sœur cadette et a fréquenté l’institut hôtelier de Fiuggi et travaillait comme aide-cuisinier à l’Hotel degli Amici di Artena. Son rêve était d’endosser le maillot de l’AS Roma dont il était un fervent supporter: il était une promesse de l’équipe locale de Paliano.

Ses coéquipiers de l’équipe n’arrivent pas à se mettre l’ame en paix: “Willy Monteiro Duarte était l’âme de l’équipe, la joie et l’adrénaline de chacun dans les moments de découragement“, disent-ils en choeur.

Ils venaient de quitter un club et revenaient à leur voiture lorsqu’ils ont noté une bagarre. Mon fils et Willy se sont approchés pour calmer leurs esprits mais ces gens, des bêtes, parce que c’est la seule façon de les définir, ont commencé à les attaquer ainsi que ceux qui étaient intervenus. Mon fils et d’autres ont réussi à s’échapper, le pauvre Willy a été laissé à terre. Ils l’ont tabassé, lui assénant un coup de pied à la tête. 5 contre 1! Les lâches. Mon fils était très proche de Willy et il est en état de choc“, dit le père du garçon qui a échappé à l’attaque. “Le pauvre garçon est mort parce qu’il était au mauvais endroit au mauvais moment“, a conclu l’homme.

Désespoir et détresse. voici ce que ressent notre ville en ce moment pour la perte de notre Willy: un garçon bien, qui était au mauvais endroit au mauvais moment. Toute la ville de Paliano s’étreint à la famille et partage son immense chagrin“, a écrit sur Facebook, le maire de Paliano, Domenico Alfieri, qui en signe de deuil a annulé tous les événements sportifs du week-end.

Lui a fait écho un autre message du maire de Colleferro, Pierluigi Sanna: “Le meurtre qui a eu lieu ce soir à Colleferro nous laisse sans voix. L’acte très grave et la manière dont il a été commis, qui, en cas de confirmation, serait inimaginable pour notre territoire, nous bouleversent et nous remplissent de douleur et de colère. Je suis personnellement en contact avec la police pour plus d’informations“,

Comments

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Loading…

Comments

comments

Mort tragique d’un migrant tamponné en s’enfuyant d’une structure d’accueil en Italie

TRAVAIL DOMESTIQUE – Nouveautés positives dans le CCNL (Contrat Collectif National de Travail) à partir du 01/10/2020 en Italie