in

Mort tragique d’un migrant tamponné en s’enfuyant d’une structure d’accueil en Italie

Durant sa tentative de fuite du centre d’accueil de Villa Sikania à Siculiana (Agrigento), le migrant a malheureusement été victime d’un tamponnement par une voiture et est mort sur la Route nationale 115.

Il s’agit d’un jeune érythréen de 20 ans qui est arrivé dans l’établissement le 1er août dernier. Egalement blessés, car tamponnés eux aussi par la même voiture, une Volkswagen Touareg, trois policiers qui tentaient de l’arrêter: ils ont été transférés à l’hôpital San Giovanni di Dio à Agrigento. Deux ont subi divers traumatismes et contusions, le troisième a une vilaine fracture et devra subir une opération délicate.

Arrêté le chauffeur, accusé du crime présumé de meurtre routier et de fuite du conducteur. Il est âgé de 34 ans et est originare de Realmonte (Agrigento).

La tentative de fuite le long de la Route nationale 115, à l’entrée de Siculiana, a eu lieu en pleine nuit. Un groupe de migrants (après avoir protesté pendant toute l’après-midi, avec une vingtaine d’entre eux qui avaient également grimpé sur le toit de la structure d’accueil) a réussi à s’échapper, atteignant la route. Pour essayer de les arrêter et les ramener, les policiers qui étaient en mission de surveillance à la Villa Sikania, se sont mis à leur poursuite. Malheureusement, la Volkswagen Touareg s’est abattue sur les migrants en fuite et les policiers et les a renversés.

Comments

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Loading…

Comments

comments

IMMIGRATION – L’Italie rejette l’idée de faire couler les bateaux des migrants en les faisant sombrer

WILLY MONTEIRO DUARTE: jeune cap-verdien tabassé à mort à Colleferro (Italie)