in , ,

VOYAGES – Sortir ou entrer en Italie: les règles actualisées du Ministère des Affaires Etrangères sont également utiles aux étrangers

Compte tenu de l’aggravation de la situation épidémiologique en Europe, la ‘Farnesina’ (Ministère des Affaires Etrangères) recommande à tous les compatriotes d’éviter de se rendre à l’étranger, sauf pour des raisons strictement nécessaires. Il convient également de noter qu’au vu du nombre élevé d’infections dans de nombreux pays européens, de nouvelles restrictions de voyage ne peuvent être exclues à l’avenir, ce qui risquerait de compliquer tout retour en Italie. Des problèmes de rapatriement similaires pourraient survenir, avec une incidence beaucoup plus grave, en cas de voyage vers des destinations hors UE“.

C’est ce que le MAECI (Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale) a décidé de faire en publiant sur son site web, le Focus intitulé: “Les citoyens italiens de retour de l’étranger et les citoyens étrangers en Italie“.

Récemment mis à jour, sur la base des dispositions du décret du Premier ministre du 3 novembre 2020 contenant de nouvelles mesures pour faire face à l’urgence épidémiologique de Covid-19, le focus explique, entre autres, comment les règles changent selon le groupe (à ce jour il y en a 6 en tout) dans lequel le pays de destination ou d’origine est inclus.

Et il rappelle également que “il peut encore y avoir des limitations pour des zones spécifiques du territoire national ou des limitations spécifiques en ce qui concerne l’origine de certains États et territoires étrangers. Les Régions individuelles pourraient imposer des obligations particulières à ceux qui proviennent de certains États ou territoires étrangers“.

Outre le Focus, il existe un Questionnaire qui, question après question, prend en considération toutes les variables du voyage, jusqu’à expliquer les règles qui s’appliquent à ce cas.

N.B.: Le questionnaire n’a aucune valeur juridique. Le résultat du questionnaire ne garantit pas l’entrée dans le pays, qui est laissée à l’appréciation des agents chargés des contrôles aux frontières, tant en Italie que dans le pays de destination, mais donne une indication générale de ce qui est exigé par la réglementation en vigueur en Italie“, prévient le MAECI.

Comments

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Loading…

Comments

comments

Une entrepreneur philanthropique de Rimini offre sa place gratuitement à des artistes en difficulté

VACANCES DE NOEL: Comment sortir et rentrer en Italie sans surprise: petit guide pour les étrangers