in

Convention entre l’Italie et la Tunisie pour l’accueil de 2 000 travailleurs dans le secteur du bâtiment

Tunis, le 3 juillet 2024 – L’Association Nationale des Constructeurs de Bâtiments (Ance), l’organisme de formation à but non lucratif Elis, l’Agence tunisienne pour l’Emploi (Aneti) et l’Agence pour la Formation Professionnelle (Atfp) ont signé une convention à Tunis dans le cadre du programme « Thamm+ » de l’Union Européenne. L’accord prévoit l’entrée de 2 000 travailleurs tunisiens en Italie dans le secteur du bâtiment, soulignant l’importance de la formation professionnelle comme élément central du partenariat entre l’Italie et la Tunisie, comme le rappelle l’ambassade d’Italie à Tunis via un message sur les réseaux sociaux.

La convention vise à fournir une formation linguistique et technique certifiée à 2 000 Tunisiens au cours de trois ans, avec pour objectif de les intégrer dans les entreprises associées à l’Ance. Ce projet représente un pas important vers une migration légale et bien régulée, favorisant une coopération mutuellement bénéfique entre l’Union Européenne, ses états membres et la Tunisie, et en luttant contre la migration irrégulière.

Le programme « Thamm+ », qui sera mis en œuvre de 2024 à 2026, se présente comme une évolution des programmes de mobilité légale et organisée entre les pays d’Afrique du Nord et l’Union Européenne. Il vise à renforcer les mécanismes de protection des travailleurs migrants, en respectant les principes des droits de l’homme et les normes internationales du travail. De plus, le programme entend améliorer la gestion de l’immigration et développer les capacités institutionnelles des entités impliquées.

Dans une note, le Ministère du Travail et de la Formation Professionnelle de Tunisie a souligné que l’accord représente une initiative importante pour le développement des compétences des travailleurs tunisiens, tout en favorisant une migration sûre et régulée. Cet engagement conjoint entre l’Italie et la Tunisie témoigne de l’importance de la collaboration internationale pour relever les défis mondiaux liés à la migration et au marché du travail.

La délégation de l’UE en Tunisie a réaffirmé sur ses réseaux sociaux qu’à travers ce programme, l’Union Européenne et ses partenaires mettent en œuvre des mesures concrètes pour faciliter la migration légale et lutter contre la migration irrégulière, contribuant ainsi au renforcement des relations entre les pays concernés et à la promotion d’un développement économique durable.

Carte Bleue UE : en ligne le nouveau formulaire pour l’entrée de travailleurs étrangers hautement qualifiés