in

UE : ” Il revient aux Etats membres de proposer des projets sur l’intégration des rom”

” La Commission européenne est bien préoccupée pour chaque forme de discrimination” Bruxelles, 21 août 2010. ” ; Est la responsabilité des Etats membres de proposer des projets qui feront l’emploie des fonds mis expressément à la disposition pae l’UE pour l’intégration des Rom”. C’est ainisi que la Commission européenne, par la bouche du porte-parole du commissaire à la justice et à la citoyenneté Viviane Reding, a répondu aux accusations de ne pas faire assez pour résoudre le problème des populations rom révolte des autorités françaises qui ont entamé hier les expulsions de citoyens d’origine rom vers Bulgarie et Roumanie.
” L’intégration des populations rom et de toutes les autres minorités a toujours été aucoeur de la Commission, et ils sont toujours de son priorité” a souligné le porte-parole, qui s’est rappellé encore une fois que pour la période 2007-2103 Bruxelles a alloué la considérable somme de 17.5 milliards d’euro pour les projets spécifiques pour l’intégration du rom dans 12 pays UE. Mais ill revient aux Etats membres de présenter et de mettre en acte les initiatives spécifiques, s’est rappellés de Newman. ” La Commission européenne se préoccupe beaucoup pour chaque forme de discriminaion” a ensuite ajouté le porte-parole en faisant référence au risque de beaucoup que les opérations d’expulsion en cours en France puissent provoquer un’ ultérieur stigmatition des rom dans tous autres pays UE. ” Les populations rom sont citadines UE à plein titre comme tous les autres, avec les mêmes droits et devoirs” a souligné encore Newman.

Les nouveaux nés à Torino : un enfant sur quatre est étranger

Cie : Actuellement treize sont actifs en Italie