in

TRAVAUX FORCES: 21 millions de victimes – Un dessin animé raconte l’esclavage au boulot

Travaux forcés et donc esclavage. En sont victimes près de 21 millions de personnes à travers le monde, la plupart migrants, des femmes exploitées de la prostitution à tous ceux qui doivent travailler gratuitement pour payer les dettes, ou même des contrats avec les trafiquants d’être humains. 

Selon l’OIT (Organisation Internationale du Travail), les travaux forcés génèrent 150 milliards USD par an de profits illégaux. Parmi les secteurs les plus touchés, il y a le travail domestique, l’agriculture, la construction, la fabrication et le divertissement.

Lured by a job, trapped in forced labour” (Attirés par un emploi, pris au piège dans les travaux forcés) est une vidéo de dessins animés réalisée par l’OIT pour justement  sensibiliser sur cette plaie. Elle narre d’un homme à la recherche d’un emploi pour subvenir à sa famille et accepte l’offre pour ce qui semble être un bon boulot. Mais il trouvera une terrible réalité. 

Lire aussi: 

IMMIGRATION ET TRAVAIL AU NOIR: 400.000 victimes exploitées toute la journée dans les champs à 2,5 euros l’heure 

TRAITE ET EXPLOITATION HUMAINE: Plan d’action national de prévention et lutte contre le phénomène

( Lire l’article en italien:  http://www.stranieriinitalia.it/attualita/attualita/attualita-sp-754/lavoro-forzato-21-milioni-di-vittime-un-cartoon-racconta-come-si-diventa-schiavi.html

ADMINISTRATIVES 2016: Primaires du centre-gauche à Rome – Les immigrés aussi peuvent voter

La Communauté camerounaise commémore l’Hon. Françoise Foning à Rome