in

ADMINISTRATIVES 2016: Primaires du centre-gauche à Rome – Les immigrés aussi peuvent voter

Il y a plus de 350.000 immigrés à Rome et nul ne sait quels sont leurs penchants politiques. Ceux qui sympathisent pour le centre-gauche, pourront cependant, dimanche 6 mars, dire qui ils aimeraient avoir comme maire. 

Comme c’est désormais de tradition, controverses inclues, les primaires pour le candidat à la mairie de la capitale sont ouvertes aux immigrants aussi. Le règlement explique en effet que «tous les ressortissants étrangers résidant légalement à Rome” pourront, le 6 mars, choisir entre Chiara Ferraro, Roberto Giachetti, Domenico Rossi, Gianfranco Mascia, Roberto Morassut et Stefano Pedica.

Par rapport aux autres électeurs, pour voter, les immigrants doivent se pré-inscrire, au plus tard samedi 5 Mars à 12h00, à l’un des 15 sièges (une par arrondissement) destinés à cet effet. Dans ce même siège, ils pourront également voter, après avoir signé les “Linee guida del centrosinistra per Roma” (Lignes directrices du Centre-gauche à Rome) et versé 2 euros de contribution.

La pré-inscription, également prévue pour les jeunes entre 16 et 18 ans, est objectivement un obstacle ultérieur, tout comme le fait que les immigrants peuvent voter uniquement dans les 15 “sièges spéciaux” et non, par exemple, dans l’un des près 200 bureaux de vote mis en place dans tout Rome, et probablement plus proche de leur domicile. Rappelons qu’un choix différent fut opéré au contraire, en février dernier, pour les primaires du centre-gauche de Milano, où italiens et étrangers votèrent tous avec les mêmes procédures. 

 Stranieriinitalia.it

 

TERRORISME: Les Services secrets italiens exposent les risques avec l’immigration illégale

TRAVAUX FORCES: 21 millions de victimes – Un dessin animé raconte l’esclavage au boulot