in

TINTIN: L’album “Tintin au Congo” accusé de racisme

 

Dans cet album des années 30, situé au Congo, les indigènes sont dépeints comme des sauvages stupides.

Alors que les aventures de Tintin sont arrivées en 3D, dans les salles de cinémas du monde entier, le journaliste globe-trotter créé par Hergé, retourne sous les projecteurs, avec des accusations de racisme.

 

 

Alors que les aventures de Tintin sont arrivées en 3D, dans les salles de cinémas du monde entier, le journaliste globe-trotter créé par Hergé, retourne sous les projecteurs, avec des accusations de racisme.

L’objetde discussion est “Tintin au Congo”, album de la série situé dans le pays d’Afrique centrale, sorti en bandes dessinnées  entre 1930 et 1931. Certes, dans ces années-là, on a été surpris que les indigènes aient été dépeints comme des sauvages stupides ou féroces. Entre-temps, la sensibilité a changé et, ces derniers temps, un tas de gens ont accusé le coup.

L’année dernière, Bienvenu Mbutu Mondond, un citoyen congolais, s’était adressé au Tribunal de Bruxelles pour faire retirer les copies de lò’album des bibliothèques.

L’aide noir de Tintin est présenté comme une personne stupide et sans aucune qualité. Cela encourage les lecteurs à penser que les Noirs sont peu évolués” a-t-il dénoncé, en soulignant également une scène dans laquelle une femme s’agenouille devant Tintin, en disant: “L’homme blanc est bon, c’est un grand patron …“.

Il ya quelques années, des arguments similaires avaient convaincu certaines bibliothèques du Royaume-Uni à déplacer “Tintin au Congo” dans la section des BD pour adultes. Mais ces jours-ci, l’éditeur Egmont UK a meme fait plus; il vend le livre dans une protection, similaire à celles des magazines porno, avec un avertissement: “Dans son portrait du Congo belge, le jeune Hergé reflète les attitudes coloniales de l’époque: Il a représenté les Africains selon les stéréotypes bourgeois, paternaliste les stéréotypes de l’époque: une interprétation qui pourrait choquer et offenser certains lecteurs d’aujourd’hui”.

Choix correct un “politiquement correct” exagérément anti-historique? Certainement une bonne publicité pour relancer les aventures du toujours jeune congolaise (et peut-etre  raciste) Tintin.

 

 

 

 

 

 

 

 

KUNDE D’OR 2011: Le groupe rap “Faso Kombat” remporte l’or

TABASKI: Les Musulmans célèbrent la fête du sacrifice