in

SECONDES GÉNÉRATIONS: Lancement de la campagne “18 ans… à la commune”

Les maires écriront aux jeunes G2: “Maintenant tu peux devenir italien!

Une lettre destinée à ceux qui sont nés et ont grandi en Italie et ont seulement un an pour demander la nationalité italienne. Lancement de la Campagne “18 anni… in comune”. Il y a meme un guide sur Internet.

 

Il y a environ 15.000 jeunes garçons et filles de 17 et 18 ans, nés en Italie et d’origine étrangère et qui sont les bénéficiaires, en 2012, de la campagne “18 anni… in comune” (18 ans… à la Commune!), lancée par l’ANCI (Association Nationale des Comunes Italiennes), l’organisation humanitaire “Save the Children” et le “Réseau G2 – Secondes Générations”.


L’objectif est de solliciter le plus grand nombre de maires à signaler rapidement aux secondes générations (enfants nés en Italie de parents étrangers) sur les modalités d’obtention de la nationalité italienne, à l’âge de la majorité (18 ans). Une Initiative déjà appliquée dans certaines villes italiennes, comme par exemple Milano.

Selon la loi actuelle, les fils des immigrés peuvent devenir italiens, s’ils sont:

■ nés en Italie;

enregistrés à l’état civil;

résidents légalement en Italie, sans interruption, jusqu’à l’âge de la majorité (18 ans).

Pour ce faire, ils  doivent présenter à la commune de résidence, avant d’avoir atteint 19 ans.

Le problème est que la plupart d’entre eux ne sont pas au courant du fait qu’ils ont seulement un an pour présenter la demande de nationalité italienne.


D’où l’idée que les communes envoient une lettre aux jeunes d’origine étrangère, proches à l’âge de la majorité (18 ans), pour les informer de la possibilité d’exercer leur droit à devenir des citoyens italiens. Le Réseau G2 réseau a réalisé un guide Internet intitulé “18 ans… in comune!”, qui explique la procédure et les avantages d’utiliser ce canal pour devenir italiens.

Les chiffres justifient l’importance de cette initiative, notamment en perspective future.

En effet, en 2010, sont nés environ 78.000 fils d’étrangers, soit 13,9% du total des naissances des résidents en Italie, avec une augmentation de 1, 3%, par rapport à l’année précédente.

 

Elvio Pasca

SENEGAL: Décès de Abdou Sèye médaillé JO 1960

PRÉSIDENTIELLE SÉNÉGALAISE: Une Coalition Idy…llique?