in

Quelles relations les immigrés ont-ils avec les pâtes italiennes?

Les 83% des immigrés aiment le plat national italien et 20% en mangent chaque jour. Pour les producteurs: «ça confirme que c’est un produit mondial».

 

C’est ce qu’indique la 5ème édition de l’Observatoire des Immigrés, réalisée par Doxa pour le compte d’Etnocom.

4 fois ou plus la semaine: 45%

1 à 3 fois: 51%;

1 fois la semaine: 5%

tous les jours: 20%.

Avec 14,5 portions par mois, les pâtes battent le riz (9,5 portions) et le couscous (6,6 portions). Le nombre des immigrés qui aiment les pâtes a augmenté de 5%, au cours de ces 10 dernières années. Et c’est aussi grâce à eux que, depuis 20 ans, la consommation par habitant reste très élevée: plus de 25 kg par an. Bien sûr, les producteurs exultent devant cet intéressant  nouveau segment de marché.

«Découvrir que les pâtes ont réussi à conquérir autant de gens, même provenant de pays aux cultures alimentaires différentes et distantes de la nôtre, est une ultérieure confirmation de la réelle nature mondiale de ce produit», commente Riccardo Felicetti, président de la Section des Pâtes de l’AIDEPI (Association Industrielle de la Pâtisserie et des Pâtes Italiennes).

Aux nombreuses qualités des pâtes (saines, nutritives, économiques, etc.), s’ajoute également le fait de ne pas avoir de contre-indication religieuse ou culturelle. Les pâtes arrivent à satisfaire tout le monde et, vu qu’elles sont à la première place parmi les aliments consommés par les immigrés (plus que le riz et les légumes), il est clair qu’elles ne sont pas perçues comme aliment “étranger”.

La géographie des immigrés “pastaioli” est ainsi dessinée:

● Europe de l’Est: 89%;

● Amérique Latine: 86%;

● Afrique: 80%;

● Asie: 69%.

Enfin, outre les pâtes sèches, les immigrés apprécient aussi les: 

pâtes fraîches farcies (38%);

et (s’ils n’ont pas le temps de créer un assaisonnement ad hoc, pas de problème): les sauces prêtes à consommer (31%).

 

Stranieriinitalia.it

Comments

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Loading…

Comments

comments

LEOLUCA ORLANDO: Le maire de Palerme lauréat du prestigieux prix “Four Freedoms Awards” 2020

Peines sévères contre les employeurs embauchant illégalement un travailleur étranger en Italie