in

PRÉSIDENTIELLE SÉNÉGALAISE: Youssou Ndour se range du côté de Macky Sall

Un soutien toutefois pas inconditionnel.

Entre Wade et Macky Sall, Youssou Ndour a jeté son dévolu sur le dernier nommé pour un soutien au deuxième tour du scrutin présidentiel. Cependant, l’artiste musicien a assujetti celui-ci à la prise en charge de son ‘”Plan d’urgence national'”.


En effet, ce soutien de Youssou Ndour n’est pas inconditionnel. Le patron du groupe “Futurs Médias” a assujetti celui-ci à l’engagement de celui qu’il considère comme le “Candidat du peuple” à apporter des réponses, une fois élu, à certaines préoccupations des Sénégalais et qui sont, à ses yeux, les urgences de l’heure.

 

Il s’agit, en l’occurrence, de:

■ l’application des conclusions des Assises nationales;

■ la diminution sans délai des prix des denrées de première nécessité;

■ un soutien rapide en vivres de soudure au monde rural;

■ un plan alternatif de règlement de la question énergétique;

■ un règlement rapide de la crise scolaire et universitaire;

■ la sécurité pour tous les Sénégalais;

■ le rétablissement de l’Agence de régulation des marchés publics dans toutes ses prérogatives;

■ l’indépendance véritable de la justice et la diminution du train de vie de l’Etat.

Ces exigences du lead vocal du ‘Super étoile’ ont été acceptées, sans réserves, par Macky Sall qui peut compter sur son hôte pour battre campagne.

 

Macky Sally vient donc ainsi de décrocher un allié de taille en Youssou Ndour! Le leader de «Fékké ma ci bolé» s’est d’ailleurs engagé à battre campagne, à ses propres frais, pour le compte du challenger opposant du président sortant, âgé de 85 ans dont 12 à la tête du Sénégal.

Pour lui, le deuxième tour du scrutin présidentiel est «un référendum qui oppose le parti du peuple à celui de ceux qui ont trahi le peuple en donnant à leurs hommes de mains de tirer sur le peuple. Le seul mot d’ordre, aujourd’hui, est ‘Wade dégage! Les Sénégalais ont voté à 70% contre le pouvoir en place. Le changement est déjà là, ce n’est plus qu’une affaire de modalité», a-t-il indiqué avant d’appeler les Sénégalais à «rester vigilants» contre les manoeuvres de Wade et compagnie.

Selon Aliou Ndiaye qui faisait office de porte-parole de l’artiste musicien, la contribution de son mentor, à l’occasion du second tour du scrutin, consistera à développer un concept appelé “Village électoral”, et qui «consiste en des consultations médicales gratuites auxquelles prendront part Youssou Ndour et Macky Sall qui viendra répondre aux questions qui lui seront posées par les citoyen».

 

Pour sa part, Macky Sall s’est félicité du soutien de Youssou Ndour et a appelé, de nouveau, à un vaste rassemblement autour de sa candidature pour réaliser une alternance démocratique et pacifique et mettre fin aux souffrances des Sénégalais et restaurer l’Etat de droit.

Pour l’adversaire de Wade, Youssou Ndour a évoqué dans son mémorandum des questions d’urgence nationale.

Il a souligné que «le soutien au monde rural, la problématique de l’énergie, celle de la Casamance ; le problème de l’Ecole sont autant de questions qui sont au centre de mes préoccupations», dévoilant également d’ailleurs ses principales mesures: cabinet d’ouverture, réduction du mandat présidentiel à 5 ans renouvelable une fois, baisse des prix des produits de première nécessité.

Macky Sall a aussi demandé «un service spécial» à Youssou Ndour. «Depuis octobre, il a arrêté de donner des concerts, mais je lui demande d’offrir un méga concert le 4 avril prochain (date de l’Indépendance du Sénégal, Ndlr) dans le cadre de la victoire et du changement».

Rappelons que, Youssou Ndour voulait se présenter à la présidentielle du 26 février, mais sa candidature a été rejetée par le Conseil Constitutionnel.

Le chanteur a poursuivi le combat contre la candidature de Abdoulaye Wade notamment à la place l’Indépendance. Il a même été blessé à la jambe le 21 février lors d’un rassemblement anti-Wade interdit à Dakar.

 

JOURNÉE SANS IMMIGRÉS: “1er Mars – 24H Sans Nous!”: grande participation dans toute l’Italie!

Macky Sall – ‘Le second tour va parachever le combat contre un 3éme mandat de Wade’