in

PRÉSIDENTIELLE SÉNÉGALAISE: Macky Sall et l’opposition mettent en place “Bennoo Bokk Yaakaar”

L’opposition consolide sa position?

Le candidat Macky Sall et d’autres leaders de l’opposition sénégalaise ont mis en place un nouveau cadre, le Rassemblement des forces du changement/Bennoo Bokk Yaakaar, en vue du second tour de l’élection présidentielle prévue le 25 mars prochain.


L’annonce de cette structure a été faite par Macky Sall qui, dans la salle de conférence, a accueilli tour à tour: Amath Dansokho, président de séance, Moustapha Niasse, Ousmane Tanor Dieng, Cheikh Bamba Dièye, Cheikh Tidiane Gadio, Amsatou Sow Sidibé, Diouma Diakhaté, Oumar Hassimou Dia, Mor Dieng, Me Doudou Ndoye, Serigne Mansour Sy Djamil, Bara Tall, Youssou Ndour.

Etaient également présents l’avocat El Hadj Diouf, le professeur Abdoulaye Bathily, Mame Adama Guèye, Massokhna Kane, Eva Marie Col Seck, Malick Noel Seck, Saïdou Sy Sall, les représentants des candidats Ibrahima Fall et Djibril Ngom.

Idrissa Seck qui a apporté son “soutien sans condition” à Macky Sall était absent à cette rencontre.

“Nous irons ensemble à la conquête des suffrages, nous allons gagner ensemble, nous allons saluer le Sénégal dans la dignité, le respect des valeurs, le respect du bien public”, a dit Macky Sall lequel, à propos de “Bennoo Bokk Yaakaar”, a annoncé la finalisation d’une “plate-forme” pour la reconstruction d’une “nouvelle République bâtie sur des valeurs positives, l’Etat de droit, la séparation des pouvoirs, l’indépendance de la justice, le renforcement de l’autorité et de l’autonomie des organes de contrôle de l’Etat”.

Il a aussi anticipé la mise en place d’un “cadre de concertation et de mise en oeuvre des conclusions des Assises nationales” qui sera opérationnel après sa prise de fonction, soulignant qu’il n’a jamais été question de partage de postes dans le cadre des alliances qu’il a tissées.

Le candidat a annoncé la prise de mesures pour la baisse des prix des denrées de première nécessité, la résolution du conflit en Casamance, prônant une “gouvernance sobre, efficace” une “gestion transparente”, l’amélioration de l’environnement des affaires, l’établissement d’un “ordre de priorité” de la dépense publique, etc.

Macky Sall s’engage à “ne jamais trahir (la) confiance des leaders de l’opposition et “‘espérance”des populations. Nous avons quasiment gagné, la victoire est imminente“, a-t-il dit.

Verdict le 25 mars!

 

PRÉSIDENTIELLE SÉNÉGALAISE: Le M23 s’engage à parachever le combat avec Macky

PRÉSIDENTIELLE SÉNÉGALAISE: Youssou Ndour lance ‘Weur Ndombo’ en faveur de Macky Sall