in

Pour les insultes à Cécile Kyenge, Mario Borghezio (Lega Nord) sera jugé pour racisme

Le parlementaire européen de la Lega Nord subira un procès au Tribunal de Milano pour les insultes racistes contre sa collègue italo-congolaise!

Le racisme contre l’italo-congolaise Cécile Kyenge (actuellement député au Parlement Européen à Bruxelles) continue à faire bosser les tribunaux italiens.
En effet, le parlementaire européen de la Lega Nord, Mario Borghezio, a été cité en justice pour propagande d’idées «fondées sur la supériorité ou sur la haine raciale ou ethnique».
L’occasion fut une interview à l’émission radiophonique “La Zanzara”, au lendemain de la nomination de Cécile Kyenge comme Ministre de l’Intégration, dans ce qu’il définit “gouvernement du bingo bongo”.
Les Africains sont africains et ils appartiennent à une ethnie très différente de la notre. Ils n’ont produit aucun grand génie, il suffit de consulter l’encyclopédie de Mickey Mouse“, déclara le léghiste.
Et d’ajouter: “Nous ne sommes pas congolais, nous avons un droit ultramillénaire. Kyenge est médecin, nous lui avons donné un poste dans une ASL qui a été oté à quelque médecin“.
Des propos qui ont convaincu le juge de l’audience préliminaire) Andrea Ghinetti à accueillir la requête du procureur adjoint Maurizio Romanelli.
Ainsi, le 24 juin, devant la IV° Section Pénale de Milano, Borghezio sera jugé pour racisme.
Le racisme et l’instigation à la haine raciale ne peuvent jamais être instrument de lutte politique“, a écrit sur Facebook Cécile Kyenge, commentant la nouvelle.
En juin 2015, le même tribunal de Milano avait condamné Borghezio pour diffamation aggravée relativement à une autre intervention à “La Zanzara”. A cette occasion, il avait défini les Roms “merde de la société”, écopant d’une amende de 1.000 euros.

Feu vert aux inscriptions des étudiants étrangers résidant hors d’Italie, pour l’année académique 2016 / 2017

Flux saisonniers 2016: pour l’embauche, la signature du contrat au “Sportello Unico” suffit