in

CORONAVIRUS – Lavage auto: ce qui change durant la Phase 2

Les automobilistes italiens pourront se rendre dans les stations de lavage: une autocertification sera exigée.

Stop aux sanctions contre ceux qui vont au lavage de voitures: ces dernières semaines, de nombreux conducteurs se sont plaints d’avoir reçu une amende de 370 euros, car on leur a refusé la nécessité “prouvée” de quitter la maison avec leur voiture pour aller au lavage, malgré les décrets des 13 et 22 mars, autorisant les lavages de voitures à rester ouverts. Cette situation difficile a conduit certains des propriétaires de ces centres à fermer leurs portes pour protéger leurs clients.

Mais depuis lundi 4 mai, tout a changé: les citoyens seront à nouveau libres de faire laver leur voiture. Les installations de lavage peuvent rester en service dans tout le pays: il est permis de se déplacer pour profiter des services offerts avec une autocertification.

Le lavage de voitures (code Ateco 45.20.91) fait partie de ceux qui sont autorisés pendant la période des restrictions d’urgence du Covid-19, étant inclus dans “Entretien des voitures”.

Comme l’a précisé le gouvernement, il est possible de se rendre à une activité ouverte telle qu’elle est autorisée, à condition que le trajet se fasse dans les limites de l’itinéraire le plus court. Les activités commerciales ouvertes doivent être considérées comme essentielles selon la réglementation d’urgence en vigueur, c’est pourquoi l’achat de biens et de services qu’elles fournissent est en termes de nécessité. Par conséquent, ce motif de déplacement, en cas de contrôle, doit être déclaré sous la forme et selon les modalités d’une autocertification et, en tout état de cause, la distance interpersonnelle d’au moins 1 mètre par rapport à toute autre personne doit toujours être respectée”, a expliqué ASSOLAVAGISTI (Association Nationale des Laveurs Italiens), soulignant également que les voitures ne peuvent être utilisées par plusieurs passagers que si la distance minimale de 1m est respectée. Il n’est pas possible pour deux personnes de rouler à moto, car la distance obligatoire n’est pas garantie. Ces limites ne s’appliquent pas si les véhicules ne sont utilisés que par des personnes vivant ensemble.

RAPPEL: Durant la Phase 2, les automobilistes italiens doivent être conscients que la distance sociale doit être maintenue même dans la zone où les services sont effectués et que le port de masques et de gants est conseillé, sauf pour les obligations définies par des ordonnances régionales spécifiques plus restrictives.

CORONAVIRUS – En juin, le TSR (Test Salivaire Rapide): résultats en 3 mn

DÉCRET “CURA ITALIA”: A l’étude, une nouvelle prime de 500 euros pour vélos et scooters électriques en Italie