in

DÉCRET “CURA ITALIA”: A l’étude, une nouvelle prime de 500 euros pour vélos et scooters électriques en Italie

La réouverture démarrée, à partir du lundi 4 mai, a inévitablement entraîné une forte augmentation du trafic, en particulier dans les grandes villes. Cette nouvelle incitation à promouvoir la mobilité alternative et verte est sur le point d’être approuvée.

Sans aucun doute, le moyen de transport préféré pendant cette période est la voiture, considérée comme la plus sûre, étant la seule dans laquelle vous pouvez être seul, sans autres personnes à proximité; le risque de contagion sur votre véhicule privé est donc pratiquement nul. Les transports publics fonctionnent, même si la situation est préoccupante, compte tenu des nouvelles directives sur l’éloignement social et donc de la réduction du nombre de personnes pouvant être accueillies dans un bus et d’autres véhicules pour chaque voyage.

Tout cela se traduit par des attentes plus longues aux arrêts de bus et des risques éventuels d’encombrement, que les gens veulent évidemment éviter. Des solutions sont donc recherchées pour éviter les rencontres rapprochées, des moyens alternatifs à la voiture, à utiliser seul. Dans ce scénario les vélos et les scooters électriques se présentent, on avait déjà parlé d’une prime de 200 euros pour ceux qui décident d’acheter un de ces véhicules alternatifs et verts, aujourd’hui il semble qu’on y est.

La reconnaissance d’un bon de mobilité alternative pour les résidents des villes métropolitaines et des zones urbaines de plus de 50.000 habitants, à concurrence de 500 euros pour l’achat de vélos, y compris les vélos à pédalage assisté, ainsi que de véhicules de mobilité personnelle à propulsion principalement électrique et de scooters, est à l’étude et dans la dernière ligne droite. Le bonus sera ‘erga omnes’, donc non lié à des paramètres de revenu et disponible pour tous ceux qui le demandent“, a déclaré la ministre des Infrastructures et des Transports, Paola De Micheli, informant que “la mesure est en cours de préparation avec le ministre de l’Environnement, Sergio Costa”.

Comments

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Loading…

Comments

comments

CORONAVIRUS – Lavage auto: ce qui change durant la Phase 2

DÉCRET “CURA ITALIA” – Réouverture des écoles: entrées des classes séparées et cadencées à quarts d’heure et masques obligatoires