in

NUIT AFRICAINE: Le match retour à Kinshasa

30 stars et 300 musiciens africains attendus!
Après son succès foudroyant au stade de France à Paris, “La nuit africaine” sera organisée également à Kinshasa avec la participation de 300 musiciens et 30 stars africaines de renommée internationale. Le stade de Martyrs, c’est le site retenu pour abriter cet événement musical qui s’inscrit dans le cadre du 14ème sommet mondial de la Francophonie.

Ce sommet, indiquent se tiendra au mois d’octobre 2012, dans la capitale congolaise, informent les professionnels de médias évoluant dans le domaine culturel au Congo-RD et la directrice artistique du Stade de France et de la «Nuit africaine».

Cette rencontre organisée en prélude d’une grande soirée musicale dénommée «Nuit africaine version Kinshasa» a eu lieu à l’espace la Monture, «Lingala facile», dans la commune de Lingwala.

L’objectif était de préparer les chroniqueurs de musique de s’imprégner de la grandeur du projet pour en faire un large écho, à travers tout le pays. Première nation francophone en démographie, la RD Congo qui est réputée par sa diversité culturelle intarissable, réserve un accueil chaleureux au sommet.

Une fête sans musique est nulle. Les stars africaines et leur groupe sont bel et bien conviés pour agrémenter la grande rencontre de pays francophones du monde.

Durant son séjour au Congo, la directrice artistique du Stade de France a été reçue par les autorités congolaises, notamment le ministre de la coopération régionale, Raymond Tshibanda, qui est chargée de l’organisation officielle du sommet de la Francophonie à Kinshasa.

Egalement, elle a échangé avec la ministre de la Culture et Arts ainsi qu’avec les autorités urbaine de la Ville pour un autre projet en perspective. Il nous revient que la partie congolaise et la direction de la «Nuit africaine» sont déjà en pourparlers pour le bon déroulement de la soirée.

Ils discutent sur le budget alloué pour l’organisation technique et l’accueil des artistes qui vont faire le déplacement de la capitale francophone en octobre 2012.

A l’issu de cet entretien, la directrice artistique a salué la prestation brillante des trois stars congolaises, Werrason, Fally Ipupa et Jessy Matador lors de la soirée de la «Nuit Africaine», en juin dernier en France.

Barthélémy Runguila

COSE DELL’ALTRO MONDO: Polémique sur le film sur le racisme

BURKINA FASO: La tombe de Thomas Sankara profanée