in

Novare : La commune limite la présence de magasins ethniques

Ordonnance signée par le maire adjoint Silvana Moscatelli

Torino, 13 octobre 2010. Limiter la présence dans la ville  de magasins ethniques. Est l’objectif d’une nouvelle ordonnance communale en vigueur à Novare, qui établit que les laboratoires artisanaux et activités commerciaux de ce genre ne pourront pas se lever à une distance inférieure aux 150 mètres l’un de l’autre. Selon les nouvelles règles dictées par l’ordonnance signée par le maire adjoint Silvana Moscatelli, les enseignes devront être en langue italienne ou au moins avec une traduction bien visible. Les commerçants, ensuite, devront montrer de savoir l’italien.

À Novare, explique l’assesseur à la Sûreté, Mauro Franzinelli, ces dernières années, elles sont augmentées considérablement les attivités de vente de produits principalement ethniques alimentation. Nous avons effectué de nombreux contrôles surtout dans les derniers mois dans ces exercises et malheuresement ont été beaucoup les sanctions comminate même d’un certaine gravité beaucoup à arriver à la fermeture de l’exercise commercial. Nos commerçants en outre sont obligés à des sottoporsi à des réglementations très rigides qui les lient et les limitent, pendant que ces magasins ethniques ne garantissent souvent pas les conditions hygiénique-sanitaires nécessaires et fondamentaux pour la gestion de négotie de ce genere”. Sur environ 35 magasins ethniques de Novare, souligne l’assesseur, ont été effectués 21 contrôles de la part de la police municipale qui ensemble à l’Asl, a disposé dans quelques cas la suspension de l’activité vraiment pour manque des conditions de base.

” La concentration excessive de cette attivité continue Franzinelli, il a créé en diverses zones des problèmes de cohabitation avec la citoyenneté italienne. Nous retenons soit fondamental favoriser l’intégration, ainsi comme est prioritaire contraster la dégradation urbaine et défendre la sûreté des citoyens à fin que la pacifique cohabitation de la population. Voilà pourquoi nous avons décidé de poser un toit le plus grand de présence pour les attivités commerciaux et les laboratoires artisanaux alimentaires de ce type. Au même temps, est nécessaire tutélaire même les consommateurs de ces exercises commerciaux, surtout  concernant leurs santé, en faisant de sorte que les commerçants soient en mesure de comprendre des réglementations du secteur”.

 

Avec l’entrée dans l’aire Schengen de Roumanie et de Bulgarie il y a le risque d’une invasion de nomades”

Rome : Prêts de sept millions d’euro pour le Plan d’Immigration 2010