in

Avec l’entrée dans l’aire Schengen de Roumanie et de Bulgarie il y a le risque d’une invasion de nomades”

Avec l’entrée dans l’aire Schengen de Roumanie et de Bulgarie il y a le risque d’une invasion de nomades”

Milan, 13 octobre 2010 – ” On ne peut pas » penser contraster l’immigration clandestine et la présence d’installations abusives de nomades dans notre Pays, en continuant à concéder tout ” affirme Davide Boni, président du Conseil de la Région Lombardie, en commentant les mots du Ministre de l’Intérieur, Roberto Maroni, sur l’immigration. ” La même manquée attribution,  de logements populaires aux nomades, qui viendront éloignant da via Triboniano, met en clair, autrefois pour toutes, que les maisons Aler ne peuvent pas être assignées aux derniers arrivés, qui n’ont pas les qualités pour s’accelèrer”.

Selon le politicien de la Ligue, de ” avec l’entrée dans l’aire Schengen de Roumanie et de Bulgarie, prévue pour l’année prochaine, c’ est le risque d’une véritable invasion en Italie de nomades”. Boni ajoute que ”  le Gouvernement, même aux sens de ce que dispose déjà la Communauté Européenne, il a besoin de nouvelles règles, pour éloigner même les communautaires qui n’ont pas la possibilité de vivre dans nôtre pays” .

Maroni : ” Il y a appréhension pour l’entrée de la Roumanie dans le Schengen”

Novare : La commune limite la présence de magasins ethniques