in

NATIONALIE ITALIENNE: La Lega Nord – «Non au “ius soli” et au vote des citoyens extra UE»

«C’est une inutile manipulation de la gauche».

Le chef de groupe de la Lega Nord de la Region Toscana, l’italo – brésilien Gambetta Vianna, a affirmé sa «ferme opposition à la concession de la nationalité aux fils des immigrés, à travers le “jus soli et le vote administratif aux extracommunautaires réguliers en Italie»

Il n’y a à la base de cette position «aucun raisonnement raciste mais plutôt une question d’identité. Beaucoup d’enfants d’immigrés ne sont pas intéressés à être italiens, d’autant plus qu’ils ne font même pas la demande, à l’âge de 18 ans. Il faut aussi protéger ceux qui, bien qu’étant nés en Italie, ont décidé d’embrasser leur seule identité unique de sang et rêvent de retourner au plus tôt dans le pays d’origine de leurs parents et ancêtres».

Gambetta Vianna propose un compromis qui consisterait en «permettre aux fils d’immigrés, à 14 ans déjà, de pouvoir choisir si devenir italiens ou pas. Mais la liberté de choix est fondamentale. Il y a certains pays où, en prenant un autre passeport, on perd celui d’origine. Voulons-nous être complice de ce délit? Sans oublier que toute femme extracommunautaire pourrait venir accoucher dans notre pays, pour pouvoir bénéficier d’un raccourci sur la régularisation de leurs propres papiers et ceux de leurs familles».

Le chef de groupe léghiste s’est également déclaré contraire au vote des extracommunautaires réguliers parce que, dit-il, «c’est une inutile manipulation de la gauche qui, après avoir fait fiasco avec les Italiens, veulent asseoir leur électorat futur, se rabattant sur les immigrés».

ONUSIDA: Annonce de résultats positifs dans la lutte au fléau

PRESIDENTIELLE RD CONGOLAISE: Nzanga Mobutu, fils de … candidat!