in

Mohamed Ali Ndiaye

De victoire en victoire vers la chance européenne et internationale.

La 18ème victoire de sa carrière professionnelle en 19 combats (une seule défaite) a ouvert, en perspective, au champion italo-sénégalais, Mohamed Ali Ndiaye, les portes du Championnat d’Europe ou d’un titre Intercontinental.

Racontant le film de son combat, le champion sénégalais, baptisé du nom de l’ancien champion du monde des poids lourds, l’Américain Mohamed Ali, a déclaré que c’est «après avoir observé un round d’observation de quatre reprises», qu’il a «mis la gomme pour en finir. Je ne connaissais pas mon adversaire, je m’étais préparé en fonction d’Amar Amari. Comme je découvrais Raoul Asencio, j’ai préféré prendre mon temps et mettre l’accent sur la défensive. Quand j’ai senti que mes coups commençaient à lui faire mal, j’ai accéléré dans la 5ème reprise. Il était k.o. debout et son coin a jeté la serviette», a expliqué Mohamed Ali Ndiaye.

 

Le boxeur originaire de Foundiougne s’est rendu au Sénégal pour «remercier tous les Sénégalais pour leur prière», et rencontrer aussi le président Abdoulaye Wade.
«Le président Wade s’est manifesté à moi quand personne ne me connaissait encore, il m’a appelé après un combat, c’est une chose que je n’oublierai jamais. Il m’avait soutenu et même initié une action que je n’ai pas vu se terminer. Je souhaite le voir, parce que peut-être qu’il ne sait pas que sa promesse n’a pas été réalisée par ceux ou celui qui en avait la charge», avait déclaré avant son départ “The Power”, ainsi baptisée par la presse sportive italienne.

Mohamed Ali Ndiaye, qui est réputé «être dur au mal et électrique», a remporté deux fois de suite le Championnat d’Italie de sa catégorie, ainsi que le titre de champion de la Méditerranée et de champion du monde juniors.

Fatou Ndèye Seck

 

Vu aprì?

Wangari Maathay (Kenya)