in

MEURTRE DES CHINOIS: Retrouvé pendu un des marocains assassins

La question qui se pose est: Suicide ou machination?

Il s’appelle Mohammed Nasri et il avait assassiné, avec un autre marocain de 30 ans (encore recherché), la petite chinoise Joy (9 mois) et son papa Zhou Zheng, dans une tentative de chiperie, au quartier Tor Pignattara de Rome.

 

Mohammed Nasiri (25 anni) était recherché avec son autre complice marocain (30 ans) par les forces de l’ordre, et sans doute pas seulement eux car les circonstances dans lesquelles a été retrouvé le cadavre ne manquent pas susciter quelques perplevxités sur l’hypothèse de suicide.

Le corps a été retrouvé, dans une contruction abandonnée, vetu d’un simple jeans et tee-shirt, malgré le froid tenace de ces jours, à Rome. Il s’y trouvait depuis 4 jours, pendu avec une corde neuve (dont le reçu était dans une poche), attachée à 4m de hauteur. Aux pieds du cadavre, il y a vait deux boites de raticide dont une ouverte.

Malgré que tout semble faire croire à un suicide, plus d’un pensent au contraire qu’il s’agit d’une vengeance de la mafia chinoise, présente sur l’échiquier de la ville de Rome, qui a l’habitude de se faire justice d’elle-meme et qui aura voulu ainsi donner un signal averti à quiconque serait tenter de déborder de ses frontières et penser utiliser la communauté chinoise comme un “bancomat”!.

En somme plus qu’un suicide (hypothèse assez peu plausible), il semblerait qu’il s’agisse au contraire de la mise en scène d’une exécution masquée par une machination, ou plutot “ma-chine-ation”!

NAUFRAGE COSTA CONCORDIA: Ouvertures de 4 autres brèches à 18m de profondeur

TOGO – USA: La visite de Hillary Clinton