in

MEETING IAAF DE BERLIN 2010

Le kenyan David Rushida a battu le record du 800m, qui résistait depuis 13 années.

Un des records les plus résistants de l’athlétisme est tombé. En effet le jeune kenyan David Rushida (19 ans) a conquis le record mondial des 800 m, détrônant le désormais ex détenteur, Wilson Kipketer, son compatriote, qui s’est ensuite naturalisé danois.

Après 13 ans, le record mondial des 800 mètres hommes est tombé!

En effet, le kenyan David Lekuta Rudisha a réalisé l’exploit de la journée: chrono de 1’41”09!

Il a ainsi amélioré la vieille limite qui était de 1’41”11, un des plus “anciens” records de l’athlétisme qui résistait depuis 13 ans: deux centièmes moins que le record marqué, le 24 août à Cologne (toujours en Allemagne), par Wilson Kipketer, un autre kenyan, naturalisé ensuite danois.

On peut donc dire que David Rushida a donc pratiquement «ramené le record à la maison».

Pour deux centièmes, Rudisha, 21 ans, entre donc dans l’histoire en améliorant au passage son record personnel de 42 centièmes.

L’entreprise était dans l’air, après les performances réalisées, ces derniers mois, par David Lekuta Rudisha qui, bien lancé par Sammy Tangui dans le rôle du «lièvre», a posé les bases de son record grâce à un premier 400 m en 48’’65!

La fête de David a été complétée avec le podium monopolisé par un triplé kenyan, avec Boaz Kiplagat Lalang (1’44’’34) et Abraham Kiplagat (1’44’’49).

Rappelons que le nouveau recordman mondial du 800 m hommes, né le 17 décembre 1988, est en fait le fils Daniel Rushida, médaille d’argent olympique du relais 4x400m, aux Jeux de Mexico 68.

B. C.

Alemanno : ” Des rapports positifs sont nécxessaires avec des Pays d’origines des immigrés”

L’Europe veillera sur la frontière entre la Grèce et la Turquie contre le flux clandestins