in

Les musulmans attendent le Ramadam

La semaine prochaine le mois de jeûne commence. Incertitude sur la date précise . Rome, 6 août 2010. Les 1.300.000 musulmans de toute Italie (selon les estimations de Caritas) devront attendre jusqu’à mardi prochain pour savoir la date du premier jour de Ramadam. À en donner la communication a été le secrétaire général de Centre islamique culturel d’Italie, Abdellah Redouane, ad Aki , Adnkronos international qui annonce : ” La nouveauté de cette annèé est que nous annoncerons à travers les médias la date exact du dèbut du mois de jeûne. Qui téléphonera aux nombres du Centro islamique romain pourra écouter un message automatique qui lui dira quant est ce que va commencer le Ramadan, mais qui ne réussit pas à nous contacter en temps peut visiter notre site internet (www.centroislamicoculturale.it) où il trouvera le communiqué officiel pour le dèbut du mois de jeûne”.

Lors des annèes passèes en effet, avec l’approche du Ramadan, le neuvième mois du calendrier lunaire pendant lequel les musulmans jeuneront de l’aube au coucher de soleil, il y ont eu quelques polémiques sur la date du dèbut du mois sacré, qui est déterminé par la repérage de la lune nouvelle. Même cette année en effet le ‘ conseille de Fatwa d’ Europa’ organisme présidé par telepredicatore Yusuf Qaradawi avec siège à Dublino, a annoncé que le Ramadan entamera pour les fidèles européens le 11 août prochain. Tous les musulmans en Italie cependant ne sont pas intentionnés à suivre leurs indications. Diverses comunnautés d’immigrés présents dans notre pays entendent suivre par contre les indications de l’ Islamic Crescent Observation Project avec siège à Abu Dhabi, organisme pan-arabo spécialisé dans l’observation de la lune nouvelle pour établir le dèbut et la fin des mois du calendrier islamique comme celui du Ramadan. Selon une note diffusèe par cet institut arabe, et reprise les derniers jours par une bonne partie des journaux moyen-orientaux, le mois de Ramadan devrait dèbuter par contre le 12 août.

 

Marco Iorio

Lady Gaga auprès des immigrés

La loi de sûreté, qu’est-ce qui manque à l’appel