in

Le “bonus cultura” (prime de culture) de 500 euros ira aux jeunes étrangers aussi!

Un amendement du gouvernement au “Decreto scuola” (Décret Scolaire) annule la discrimination, admettant au “Bonus-cultura” (Prime de culture) tous les adolescents résidant légalement en Italie.

Le gouvernement a finalement corrigé la prime de culture pour les jeunes ayant atteint 18 ans, destinant aussi aux jeunes étrangers, les 500 euros à dépenser pour des livres, musées et théâtres.Comme institué dans la dernière Loi de Stabilité, le bonus aurait écarté de nombreux fils d’immigrés, étant destiné uniquement aux «citoyens italiens ou UE”. «Une discrimination très grave, l’énième pour nous, Italiens et Italiennes avec le permis de séjour», avait dénoncé “Rete G2 Seconde Generazioni” (Réseau G2 Secondes Générations), au site de notre groupe éditorial, “Stranieriinitalia.it”. 

La majorité avait été un rapide mea culpa pour cette exclusion, mais jusqu’à présent, il n’y avait eu aucune action concrète pour y remédier. Entre-temps, après des mois de préparation, le gouvernement était sur le point d’être publié le décret qui aurait rendu opérationnel le bonus, comme annoncé, il y a quelques jours par le Premier Matteo Renzi en personne et par le sous-secrétaire du Premier ministre Tommaso Nannicini, qui s’en occupe.

Mais le sauvetage est arrivé in extremis. Exploitant au Sénat l’occasion de la conversion en loi du soi-disant “Decreto Scuola” (D.L. 42/2016: «Fonctionnalité du système scolaire et de la recherche”), le gouvernement a déposé un amendement dans la Commission de l’Éducation Publique et du Patrimoine Culturel.
L’amendement intervient directement sur la Loi de Stabilité, éliminant toute référence à la nationalité des jeunes. Si, comme il est plus que probable, l’amendement sera approuvé, auront le “Bonus-culture” tous les «résidents sur le territoire national, titulaires d’un permis de séjour en cours de validité“, qui fêtent leurs 18 au cours de 2016.

Il a suffit de deux lignes pour annuler une grande injustice et il n’y aura même pas besoin d’autres sous supplémentaires. Le trésor italien a fait ses calculs et a donné le feu vert: «les 290 millions € déjà à disposition du “Bonus-culture” peuvent suffire largement pour étendre le “cadeau d’anniversaire” à tous les jeunes étrangers aussi» (“Etrangers à qui?”, diraient ces derniers…) 

Elvio Pasca

Les étrangers peuvent devenir chauffeurs des bus des transports publics italiens

Anonymous a dévoilé des centaines de noms des adeptes du Ku Klux Klan