in

LE PRÉSIDENT ITALIEN: Les fils d’immigrés nés en Italie ont droit à la nationalité italienne

«C’est une chose absurde et folle que de refuser la nationalité aux enfants nés en Italie».
La Lega Nord a immédiatement promis les barricades. Selon l’ex ministre de l’Intérieur Maroni: “On risque la catastrophe”.


«J’espère que le Parlement abordera également la question de la citoyenneté aux enfants nés en Italie par des immigrants étrangers. Et ‘une absurdité et une folie que les enfants nés en Italie ne deviennent pas italien. On ne leur reconnait pas un droit fondamental. Les enfants ont cette aspiration». Ce sont déclarations du chef de l’Etat italien, Giorgio Napolitano, prononcées au Palais du Quirinal, lors de la réunion avec la Fédération des Eglises évangéliques, quelques jours après avoir rencontré une délégation de jeunes de la seconde génération.

Roberto Maroni de la Lega Nord a marqué l’opposition radicale de son parti, hurlant à la catastrophe car, selon lui, «cela signifierait qu’à la prochaine vague d’immigration en provenance d’Afrique du Nordtous ceux qui sont nés en Italie deviennent du coup italiens, c’est-à-dire que des dizaines et des centaines de milliers de nouveaux citoyens italiens, seulement parce qu’ils sont nés en Italie. Ce serait une calamité».

EGYPTE: Ne pas trahir Tahrir!

CAMEROUN: Eto’o dans l’étau?