in

EGYPTE: Ne pas trahir Tahrir!

Le Gouvernement Charaf a démissionné. L’Égypte vers une nouvelle révolution?
A quelques jours de la date prévue des élections, le chaos semble s’installer en Égypte, et ceux qui avaient cru que l’éviction de Hosni Moubarak allait amener le pays vers des lendemains sereins en seront pou leurs frais.


Après les émeutes de ces derniers jours qui ont fait des dizaines de 35 morts et des centaines de blessés, le gouvernement égyptien a présenté sa démission au Conseil militaire supérieur, dirigé par Mohamed Hussein Tantawi.

Comme lors de la première révolution, les protestataires qui viennent d’horizons différents ne définissent pas ce qu’ils souhaitent pour l’Égypte mais sont d’accord sur ce qu’ils ne veulent plus: la confiscation du pouvoir par l’armée, qu’ils soupçonnent de vouloir repousser et manipuler les scrutins successifs qui s’annoncent jusqu’en mars afin de garder le contrôle du pays.

Mais la force la plus importante dans ce nouveau mouvement de protestation est incontestablement le mouvement des “Frères Musulmans”, très populaires, et qui sentent que le pouvoir tente de leur barrer la route.

Le fait que Mohamed Hussein Tantawi ait donné l’ordre d’ouvrir le feu contre les manifestants le range soudainement au même titre que Hosni Moubarak et il lui sera très difficile de récupérer la confiance de la rue. Afin d’éviter une “Révolution bis” qui le balaierait lui aussi, Tantawi va nommer un «Gouvernement provisoire d’urgence», et le nom qui circule pour le diriger serait…Muhamad El-Baradeï, ancien directeur et faussaire de l’AIEA, soupçonné par plus d’un d’avoir sciemment menti sur l’avancée du programme nucléaire iranien.

La démocratie n’est donc pas encore au rendez-vous en Égypte mais qui était assez naïf pour imaginer que les choses aient pu tourner autrement ! Il serait imprudent de faire des pronostics sur l’évolution de la situation dans les semaines qui viennent, mais ce ne sont pas forcément de bonnes nouvelles. Ni pour l’Egypte, ni pour Israël, ni pour la région.

L’Egypte va-t-elle vers sa deuxième Révolution ou bien la première n’a pas encore abouti pour ne pas dire commencé?

VIDEO: Les violences font vingt morts place Tharir

 

 

INTERNET: Un câble sous-marin desservira l’Ouest de l’Afrique fin 2012

LE PRÉSIDENT ITALIEN: Les fils d’immigrés nés en Italie ont droit à la nationalité italienne