in

ITALIE – Quand une malade blanche refuse que le docteur Andi Nganso ne la soigne parce que… noir

Une malade ne se laisse pas “toucher par un médecin noir” et ce dernier se défoule sur Facebook. ça s’est passé au dispensaire la garde médicale de la ville de Cantù. La réponse ironique d’Andi Nganso, le médecin en question sur les réseaux sociaux: «Je te remercie. ça me fait un quart d’heure extra pour boire un café».

 

Andi Nganso a 30 ans et c’est un médecin qui s’est forgé bossant pour la Croix Rouge dans divers centres d’accueil pour migrants, de l’hinterland milanais à Lampedusa, et pourtant à Cantù, dans la région de Como, où il travaille, depuis un an, pour le service de continuité d’assistance (l’ex Garde médicale), a trouvé une malade qui a refusé qu’il la visite.

Le motif? La couleur de sa peau ne plaisait pas à la dame (âgée d’une soixantaine d’années, comme a raconté le docteur) qui a quitté le dispensaire.

Elle a expliqué qu’elle ne se serait jamais fait toucher par un «toubib noir».

Une réaction qui a suscité la légitime indignation de Nganso, originaire du Cameroun et désormais italien d’adoption, vu qu’il est arrivé, il y a 12 ans,  pour études et vit actuellement à Sesto San Giovanni.

Le jeune médecin africain a défoulé sa colère sur son profil Facebook, qui a fait un boom de “j’aime” et de partages.

«Tu ne te fais pas toucher par un médecin “nègre”? Je te remercie. J’ai 15 minutes pour me taper un café», a-t-il écrit, se définissant «hors de mes gonds».

VOLS DE VOITURES: Attention à cette technique de fraude utilisée par les voleurs pour vous souffler votre véhicule

ITALIE – J’ai la carte de séjour: combien de temps puis-je rester hors de l’Italie?