in

ITALIE – “Pensione di cittadinanza” (Pension de citoyenneté): feu vert également à la presentation des demandes. Quels sont les montants?

Pas seulement le revenu de citoyenneté. Depuis le 6 mars 2019, il est également possible de demander la pension de citoyenneté par voie électronique, dans les bureaux de poste ou les CAF (Centres d’Assistance Fiscale).

 

La “pensione di cittadinanza” (pension de citoyenneté est un soutien économique pour les personnes âgées qui vivent avec un revenu mensuel inférieur au seuil de pauvreté établi par Eurostat, c’Est-à-dire 780 euros. L’objectif est d’augmenter les pensions minimales et donc combattre l’exclusion sociale, en complétant sa propre pension jusqu’à atteindre le seuil susmentionné. Ainsi, par exemple, qui recevait jusqu’à présent une pension de 500 euros, recevra un supplément de 280 euros sur le montant mensuel de sa pension.

A différence du revenu de citoyenneté, dont elle est un proche parent, la pension de citoyenneté est une mesure politique passive, puisque l’intégration est accordée sans que le bénéficiaire s’engage à participer à des programmes de formation ou d’insertion professionnelle, puisqu’il est retraité.

CONDITIONS REQUISES 

Peuvent accéder à la pension de citoyenneté les: 

♦ italiens;

♦ communautaires (UE);

♦ extracommunautaires (non-UE), titulaires d’un permis de séjour régulier ou résidant sur le territoire depuis au moins 10 ans, dont les 2 dernières années sans interruption, ayant dépassé 67 ans (dans le cas de conjoints, il suffit qu’un seul des deux ait plus de 67 ans). 

L’attestation ISEE du demandeur ne doit pas: 

♥ dépasser 9.360 euros; 

♥ être en possession d’un bien mobilier de valeur supérieure à 30.000 euros, à l’exception d’une maison appartenant au demandeur, à moins que ce soit une maison de propriété.

MONTANT À PERCEVOIR

Le plafond de 780 euros par mois se réfère au retraité individuel: cela signifie que dans le cas d’un couple âgé, le seuil devrait être porté à 1.032 euros, en référence aux paramètres de l’échelle fixée par l’OCDE (Organisation pour la Coopération et le Développement Européen) pour les familles nombreuses.

Par conséquent, si un retraité vivant seul perçoit une pension mensuelle de 550 €, grâce à la nouvelle mesure envisagée par le nouveau gouvernement, la pension sera complétée par un montant de 230 €, c’est-à-dire jusqu’à 780 €.

Les calculs sont différents au cas où le retraité vit en location.

Quelques exemples 

♣ Un retraité, qui vit seul et n’est pas propriétaire de son logement, aura une pension de citoyenneté de 780 € par mois, dont 150 € pour payer son loyer.

♣ Un retraité, qui vit seul et ne reçoit seulement une pension d’invalidité, recevra la pension de citoyenneté qui, avec une maison de propriété, est de 630 euros par mois.

♣ Un couple de retraités vivant dans un appartement loué recevra un supplément qui leur permettra de vivre avec 1 032 euros par mois.

PRÉSENTATION DE LA DEMANDE 

La demande peut être présentée:

♠ à la poste en utilisant le formulaire de demande préparé par l’INPS, à partir du 6 mars 2019 (et à partir du 6ème jour du mois). La demande sera insérée immédiatement dans le portail du ministère du Travail, par l’opérateur du guichet postal;

♠ en ligne, directement sur le site du Ministère du Travail et des Politiques Sociales au lien http://www.redditodicittadinanza.gov.it (dans ce cas, il faut le SPID (Système Public d’Identité Numérique); 

♠ aux CAF (Centres d’Assistance Fiscale).

ITALIE – “Reddito di cittadinanza” (Revenu de citoyenneté): c’est parti. Postes et CAF risquent le tilt?

FRANCE: Étranger déjà titulaire d’un titre de séjour (13) – «Obtention d’un duplicata»