in

ITALIE – Carte de séjour: qui devrait faire le test d’italien et qui non?

Je voudrais faire une demande de carte de séjour. J’ai fréquenté un cours d’italien dans une école privée et on m’a délivré le certificat de connaissance de la langue italienne. Je voulais savoir si avec ce certificat, je suis exempté du test d’italien?

 

Pour obtenir le permis de séjour CE à long terme (la soi-disant “carte de séjour”), une des conditions requises est le passage d’un test de langue italienne. Cela signifie qu’avant de présenter la demande du permis de séjour précité, l’étranger doit avoir déjà soutenu et passé le test italien.

Il y a des cas où on est dispensé du test d’italien:

♦ mineurs de moins de 14 ans;

♦ personnes ayant de graves incapacités d’apprendre la langue pour raisons d’âge, maladies ou invalidités, attestées par la structures de santé publique;

♦ étrangers en possession d’un certificat de connaissance de la langue italienne (niveau minimum requis A2), délivré par l’Université de l’Université Roma Tre, Université pour Étrangers de Perugia, Université pour Étrangers de Siena et Societé Dante Alighieri de Rome;

♦ étrangers ayant fréquenté un cours de langue italienne dans les CPIA (Centres Provinciaux pour l’Éducation des Adultes) et obtenu, à la fin du cours, un certificat de connaissance de la langue italienne d’au moins niveau A2. Font partie des CPIA les CTP (Centres Territoriaux Permanents pour l’Éducation des Adultes) et cours du soir dans les établissements scolaires de tout ordre et grade;

♦ étrangers ayant obtenu, dans le cadre des crédits obtenus pour l’Accord d’intégration, la reconnaissance d’un niveau de connaissance de la langue italienne de niveau A2;

♦ étrangers ayant obtenu en Italie le diplôme dans une école secondaire de 1er ou 2ème degré, ou dans les CPIA;

♦ étrangers ayant  fréquenté en Italie, une université italienne publique ou privée légalement reconnue, un doctorat ou un master universitaire;

♦ étrangers étant entrés en Italie comme dirigeants ou personnes hautement qualifiés de société en position de détachement, professeurs universitaire ayant un poste académique; traducteurs et interprètes et correspondants de journaux officiellement accrédités en Italie et employés légalement rétribués par des organes de presse quotidiens ou périodiques, ou stations de radio ou télévisions étrangères, conformément à l’art. 27, paragraphe 1, lettre a) c) d) et q) du Décret législatif. n. 286/98.

En dehors des exceptions, tous les autres étrangers ne faisant pas partie des catégories mentionnées doivent passer le test d’italien pour la délivrance du permis de séjour CE à long terme.
Ainsi donc, par exemple, devront passer le test d’italien, ceux qui: 

♦ ont fréquenté et terminé la crèche ou les écoles primaires;

♦ ont fréquenté les écoles secondaires mais n’ont pas terminé leur scolarité;

♦ ont un certificat de connaissance de la langue italienne délivré par des écoles ne faisant pas partie des CPI (Centres Provinciaux pour l’Éducation) ou des écoles privées qui ne délivrent pas le certificat de connaissance de la langue italienne reconnu par l’Université de l’Université Roma Tre, Université pour Étrangers de Perugia, Université pour Étrangers de Siena et Societé Dante Alighieri de Rome.

RAPPEL: Qui a déjà un permis de séjour CE à long terme et doit faire la mise à jour, ne doit pas passer le test d’italien. Le test est obligatoire seulement pour qui en fait demande pour la première fois.

Dr. Maria Elena Arguello

ITALIE – “Decreto Sicurezza Bis” (Décret de Sécurité Bis): voici en détail ce qu’il prévoit en matière d’immigration

ITALIE – Le président de la Régione Toscane: “Le Décret Sécurité Bis alimentera la haine envers les migrants”