in

ITALIE – Bourses d’études et subventions: mise à jour de la liste des pays dont les ressortissants pourront en bénéficier

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur a fait la mise à jour la liste des pays “particulièrement pauvres et en voie de développement». Mais l’ambassade doit certifier qu’on n’appartient pas à une famille riche. 

 

De l’Afghanistan au Zimbabwe, passant par le Bangladesh, la Gambie, le Sénégal et d’autres pays où la vie est loin d’être aisée. 

Ce sont en tout une cinquantaine de pays “particulièrement pauvres et en voie de développement» définis par un décret du ministère de l’Education, Université et Recherche. Comme chaque année, cela servira à identifier les nationalités des étudiants étrangers qui, justement en raison de leur provenance, ont droit à des facilitations, telles que des bourses d’études, l’exemption ou la réduction des frais universitaires, les tarifs de base pour le réfectoire, etc. 

Les étudiants devront toutefois prouver qu’ils sont effectivement pauvres et non pas des rejetons des restreintes élites existant dans ces pays. Les universités demandent en effet une «certification de l’ambassade italienne dans le pays d’origine, attestant que l’étudiant n’appartient pas à une famille reconnue comme étant de haut revenu et statut social élevé“.  

Ce document ne doit pas être présenté par les réfugiés et les apatrides qui, ayant fui de leur pays ou n’en n’ayant pas un qui les reconnaît en tant que citoyens, ne pourraient pas se le procurer. Dans le cas de ces derniers, on tiendra compte «uniquement des revenus et du patrimoine éventuellement été détenus en Italie“. 

Ci-après, la liste des pays “particulièrement pauvres et en voie de développement»: Afghanistan; Angola; Bangladesh; Bénin; Bhoutan; Burkina Faso; Burundi; Cambodge; Centrafrique; Tchad; Comores; R.D. Congo; Djibouti; Guinée équatoriale; Érythrée; Éthiopie; Gambie; Guinée; Guinée Bissau; Haïti; Kenya; Kiribati; Corée du Nord; Laos; Lesotho; Liberia; Madagascar; Malawi; Mali; Mauritanie; Mozambique; Myanmar; Népal; Niger; Rwanda; Sao Tomé-et-Principe; Sénégal; Sierra Leone; Îles Salomon; Somalie; Sud-Soudan; Soudan; Tadjikistan; Tanzanie; Timor-Est; Togo; Tuvalu; Ouganda; Vanuatu; Yémen; Zambie; Zimbabwe. 

ITALIE – Unions civiles: permis de séjour et nationalité italienne aux immigrés homosexuels

ITALIE – “Reddito di cittadinanza” (Revenu de citoyenneté): majeure flexibilité de l’ISEE, grâce au nouveau “Decreto Crescita”,