in

ITALIE – Unions civiles: permis de séjour et nationalité italienne aux immigrés homosexuels

La reconnaissance juridique éventuelle des unions civiles aurait la valeur intrinsèque et les mêmes effets que pour les Italiens. A cela s’ajouteraient toutefois aussi des implications pratiques liées à leur statut d’immigrant, de la possibilité d’avoir un permis de séjour à celle de devenir italienne.

 

Le point crucial est cet article du projet de loi Cirinnà selon lequel, adoptions à part, «les dispositions contenant les mots “conjoint”,”mari et femme”,”mari” et “femme”, partout où ils se trouvent dans les lois, les décrets et les règlements, s’appliquent également applicable à l’union civile entre personnes du même sexe». Cela vaut également pour les lois sur l’immigration et de la nationalité italienne. 

Ainsi, par exemple, un étranger uni civilement à un autre étranger résidant légalement en Italie, aura droit à un permis de séjour pour motif de famille, au meme pied d’égalité qu’un mari et sa femme. Ou encore un partenariat civil (ou un mariage homosexuel) fait à l’étranger (hors de l’Italie) sera également nécessairement reconnu en Italie et cela donnera droit à un regroupement familial.

Et si le couple est formé par un immigrant et un Italien? Même dans ce cas, doit valoir l’équivalence avec les conjoints. Tout d’abord, le partenaire étranger pourra immédiatement vivre légalement en Italie avec un permis de séjour pour parent de citoyen UE (communautaire). Après deux ans, il pourra toutefois faire un pas ultérieur, en demandant la nationalité italienne.

Minorité dans la minorité, les étrangers LGBT (Lesbiens, Gays, Genders et Transex) proviennent parfois de pays où l’homosexualité est un crime, puni même puni par la peine de mort, ou du moins socialement condamnée, plus qu’elle ne l’est en Italie. Une fois en Italie, ils sont souvent discriminés par leurs propres communautés. Ils ont choisi l’Italie et maintenant, ils retiennent leur souffle, car elle pourrait devenir la patrie de leurs nouveaux droits. 

“BARA GNINI”: Des Sénégalais inventent leur métier en Italie

ITALIE – Bourses d’études et subventions: mise à jour de la liste des pays dont les ressortissants pourront en bénéficier