in

IMMIGRATION ET SANTÉ: A Oristano (Sardaigne) un dispensaire pour sans-papiers!

La digne Sardaigne daigne soigner… les sans-papiers!

Le but est de garantir les premiers soins et l’orientation aux services hospitaliers, comme les centres de consultation et d’hygiène publique.


Il a été activé à Oristano, à l’hopital de Via Michele Pira, un dispensaire destiné aux immigrés, communautaires comme extracommunautaires, temporairement présents en Italie, même sans-papiers (titres d’entrée et de séjour).

Le dispensaire délivrera le document avec les codes:

■ STP: “Etranger Temporairement Présent”, aux citoyens extraUE;

■ ENI: “Européen non Inscrit” à la Sécurité sociale (Servizio Sanitario Nazionale) pour les citoyens UE.

IMPORTANT: Ces codes permettent aux étrangers de bénéficier de l’assistance sanitaire nationale pour une période de 6 mois, au besoin renouvelable.

Activé de manière expérimentale, en novembre 2011 sur une proposition du Directeur de district de la santé sociale d’Oristano, Antonio Delabona, et bien accueilli par la Direction générale de l’ASL (Entrelrise Sanitaire Locale), aujourd’hui le service tourne au régime et garantie une ouverture hebdomadaire (par semaine): le jeudi de 15h00 à 18h00.

L’activité sanitaire est assurée par un docteur spécialisé en médecine interne, un en médecine générale et des infirmiers bénévoles, avec la disponibilité, en cas de besoin, de médecins ASL, spécialistes de ldifférentes branches et services: un travail en réseau visant à assurer la couverture sanitaire la plus complète et exhaustive possible, également  à ceux qui ont du mal à s’orienter dans les services d’assistance d’un pays étranger.

Dans la phase de démarrage du projet, l’ASL s’est servie de la collaboration des médiateurs, mis à disposition par la Province d’Oristano, avec lesquels ont été préparés les avis de promotion de l’activation du service, en diverses langues: chinois, arabe, pakistanais, russe, français et anglais.

L’ASL d’Oristano, après les expériences de Cagliari, Sassari et Olbia, où le service est actif depuis plusieurs années, a elle aussi voulu assurer ce important service aux immigrés présents sur son territoire, et qui représentent aujourd’hui une réalité numériquement importante. Selon les relevés 2011 de l’ISTAT (Institut Italien des Statisques), dans la province d’Oristano, il y a 2.244 étrangers (dont 821 hommes et 1.423 femmes): des données auxquelles échappe probablement une bonne tranche d’immigrés sans papiers.

ORCHESTRE DU FLEUVE SENEGAL: Invité au 6ème Forum Mondial de l’Eau

ALGÉRIE: 6ème Festival du conte pour enfants