in

Immigration: Discrimination multiple

Les Roms et les Africains sont les plus discriminés.

 

Rome: 01/06/2011 – Appartenir à une minorité ethnique reconnaissable, comme c’est le cas des Africains et des Roms, est un aimant pour la discrimination multiple. C’est ce que révèle un rapport de l’Agence Européenne pour les Droits Fondamentaux (FRA), rédigé après avoir interviewé environ 23.000 personnes appartenant à des minorités ethniques ou immigrés.

 

Les appartenants aux minorités ethniques reconnaissables sont en effet victimes de discrimination multiple, 5 fois plus souvent que les appartenants aux minorités non identifiables, comme par exemple, les Slaves.

L’age et le genre (homme ou femme) aussi favorisent la discrimination multiple, révèle encore la FRA: par exemple, les jeunes hommes ou les immigrés tendent à signaler des discriminations très poussées.

 

Etre pauvre ça n’aide pas non plus: 46% environ des interviewés ayant subi diverses formes de discriminations se concentrent dans la bande des revenus les plus bas.

 

En ligne générale, les résultats de l’enquête menée par FRA indiquent qu’un interviewé sur quatre s’est senti discriminé pour deux ou plus motifs, au cours des 12 derniers mois précédant l’enquête.

 

Etre d’une autre ethnie ou immigré se révèle être le terrain le plus significatif de discrimination.

A cela s’ajoutent également le genre,  l’orientation sexuelle, l’age, la  religion et le handicap ainsi que d’autres motifs plus personnels signalés par les interviewés.

 

La plupart des tribunaux européens n’a cependant pas les instruments législatifs et légaux pour prendre en examen des dénonces de discrimination multiple, ce qui empêche les  discriminés d’obtenir justice et des dédommagements adéquats pour les torts subis, dans un unique procès judiciaire.

 

Pour Morten Kjaerum, directeur de la FRA, «l’introduction du concept de ″discrimination multiple″ dans la loi pourrait contribuer à faire en sorte que la loi corresponde mieux aux expériences quotidiennes des appartenants aux minorités ethniques ou autres groupes discriminés».

 

L’enquête sur la discrimination multiple s’insère dans l’initiative UE-Midis de la FRA, ayant pour but d’étudier à fond la situation des groupes minoritaires en Europe.

 

Milton Kwami

 

Immigration: Les Procures: «N’arretez pas les clandestins»

Nuit africaine: “La notte delle note!”