in

EPOUSES – BADANTI: En vigueur la norme sur les pensions de réversibilité

Le chèque de la pension de réversibilité du vieux mari décédé sera coupé si le mariage a duré moins de 10 ans. Mais seulement s’il n’y a pas d’enfant. 
Les doutes d’inconstitutionalité et les accusations de xénophobie n’ont pas réussi à bloquer la norme, contre les mariages entre les jeunes “badanti” et leurs pépères d’assistés, qui est désormais loi. L’entrée en vigueur de la Loi financière a drastiquement coupé dles pensions de réversibilité, lorsqu’il y a une énorme différence d’age entre les conjoints et que le mariage ait duré moins de 10 ans.

L’objectif du Gouvernement est de sauvegarder les caisses de la prévoyance sociale.
Les mariages entre vieux et jeunes (qui souvent sont leur “badante” étrangère) sont de plus en plus fréquents.
Une fois l’époux mort, l’INPS (Institut National de Prévoyance Sociale) est contrainte à payer la pension à la veuve, pendant des décennies. 

Tout a changé avec les nouvelles règles étudiées par le Ministre de l’Economie, Giulio Tremonti.
Désormais si le pèpère (ou mèmère) s’est marié à 70 ans ou plus avec sa douce moitié (de fait et… d’age) qui a plus de 20 ans en moins, la pension de réversibilité sera coupée “de 10% pour chaque anno di matrimonio pour arriver à 10“.

Prenons par exemple que Pépé Danilo (74 ans) épouse Keti (50 ans) et, après 3 ans, il meurt. 
Si avec la vieille loi, Keti  avait droit à une pension de 1.000 euro par mois, avec la nouvelle loi, elle n’encaissera que 300 euro: c’est-à-dire 70% en moins, du moment qu’il lui manque encore 7 ans pour feter le 10ème anniversaire de mariage. 

ATTENTION: Les nouvelles dispositions auront effet sur les pensions de réversibilité, à partir du 1er janvier 2012. 

IMPORTANT: Seule bouée de sauvetage: la nouvelle loi ne s’appliquent pas aux pensions de réversibilité au cas où il y ait des fils: 
● mineurs; 
● étudaints; 
● ou handicapés. 

Elvio Pasca

GUINÉE: Baptême de feu pour le nouveau président Alpha Condé

SAHARA OCCIDENTAL: 8ème réunion informelle entre le Polisario et le Maroc