in ,

DECRET DES FLUX – L’expert répond: 2) travailleurs saisonniers

Le Décret des flux, qui fixe un quota maximum de 30.850 travailleurs, permet l’entrée de 18.000 étrangers extra-communautaires (citoyens non-UE) pour un trravail saisonnier.

Pou quels secteurs l’entrée est-elle autorisée pour le travail saisonnier?

Cette entrée n’est autorisée que pour le secteur agricole et le secteur tourisme-hôtellerie.

De quels pays doivent provenir les travailleurs de ces deux secteurs (agriculture et tourisme-hôtellerie)?

Dans ce cas, les travailleurs peuvent provenir de: Albanie, Algérie, Bangladesh, Bosnie-Herzégovine, République de Corée, Côte d’Ivoire, Égypte, El Salvador, Éthiopie, Philippines, Gambie, Ghana, Inde, Kosovo, Mali, Maroc, Maurice, Moldavie, Monténégro, Niger, Nigeria, Pakistan, Macédoine du Nord, Sénégal, Serbie, Sri Lanka, Soudan, Tunisie, Ukraine, Japon.

Y a-t-il un quota réservé à ceux qui ont déjà été travailleurs saisonniers en Italie?

Oui, un quota de 1.000 places est réservé aux communitaires (citoyens UE) des pays susmentionnés, qui sont déjà entrés en Italie pour un emploi saisonnier, au moins une fois au cours des 5 dernières années.

Que faut-il faire pour rentrer dans ce quota de 1.000 entrées?

L’employeur devra demander une autorisation pluriannuelle pour le travail saisonnier.

Que signifie le fait qu’un quota de 6.000 entrées est réservé aux demandes présentées par les organisations professionnelles?

Le nouveau Décret sur les flux, à titre expérimental, a introduit cette nouveauté en réservant 6.000 places aux demandes présentées par certains organismes indiqués dans la circulaire du 12/12/2020 (CIA, COLDIRETTI, CONFAGRICOLTURA, COPAGRI, ALLEANZA DELLE COOPERATIVE).

De quoi ces organisations vont-elles s’occuper?

Ces organismes pourront envoyer les candidatures et s’engager à superviser la conclusion de la procédure jusqu’à la signature du contrat de travail et la notification de l’embauche.

Pourront-elles s’adresser aux organismes indiqués dans le Décret des flux?

Oui, mais il existe des quotas, répartis entre les régions et les provinces autonomes (Trento et Bolzano), de sorte que cette procédure est autorisée dans les limites des quotas disponibles pour chaque organisation.

Que faut-il faire pour que l’une de ces organisations s’occupe de ce dossier?

L’employeur qui a l’intention de s’adresser à l’un des organismes indiqués dans le Décret des flux.

Si on ne rentre pas dans le quota de 6.000 entrées, que peuvent faire ces organisations?

Comme pour les décrets des flux précédents, dans ce cas également, les organisations indiquées (et les autres ne figurant pas sur la liste) ne peuvent s’occuper que de l’envoi de la demande, mais pas de la stipulation du contrat et de l’envoi de l’avis d’embauche.

Comments

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Loading…

Comments

comments

DECRET DES FLUX 2020 – L’expert répond: 1) travailleurs non saisonniers, indépendants et reconversions en Italie

SILVIA PIANI – Post raciste de la conseillère régionale de Lombardie (Lega) contre les migrants