in ,

DÉCRET “CURA ITALIA” – Toutes les nouveautés contenues dans le D.P.C.M. du 26 avril: 3) Funérailles – Ecoles et universités – Hopitaux et structures de santé – Prisons

epa08338824 A priest conducts a funeral mass at San Jose cemetery in Pamplona, Spain, 02 April 2020. The Government has established strict measures that include funerals in which only three relatives are allowed to attend. Spain faces the 19th consecutive day of mandatory home confinement in a bid to slow down the spread of the pandemic COVID-19 disease caused by the SARS-CoV-2 coronavirus. EPA/JESUS DIGES

Le Président du Conseil Giuseppe Conte a signé le D.P.C.M. (Décret du Président du Conseil des Ministres) du 26 avril contenant toutes les indications pour la Phase 2 de la gestion de l’urgence coronavirus en Italie. Le texte du décret explique dans quelles circonstances il est possible de se déplacer et ce qui va changer à partir du 4 mai. Les nouvelles mesures resteront en vigueur jusqu’au 17 mai.

FUNÉRAILLES

Les manifestations, les spectacles et les célébrations religieuses sont toujours suspendus. À l’exception des “cérémonies funéraires, avec la participation exclusive de parents au premier et au deuxième degré et, en tout cas, jusqu’à un maximum de 15 personnes, la fonction devant se dérouler de préférence en plein air, en portant des masques de protection et en respectant strictement les mesures de distanciation sociale”.

ÉCOLES ET UNIVERSITÉS

Les écoles et les universités restent fermées, à l’exception des cours de spécialisation en médecine générale et des cours de recyclage pour les médecins et les agents de la force publique, qui doivent de préférence être dispensés par voie électronique.

RAPPEL: Tous les concours et épreuves d’aptitude publics et privés sont suspendus.

HÔPITAUX ET STRUCTURES DE SANTÉ

Il est interdit aux accompagnants des patients de rester dans les salles d’attente des services d’urgence et d’accueil et de premiers secours“. Alors que “l’accès des parents et des visiteurs aux établissements d’accueil et de soins de longue durée, aux RSA (Résidences Sanitaires d’Assistance), aux hospices, aux centres de réadaptation et aux établissements résidentiels pour personnes âgées, autonomes ou non, est limité aux seuls cas indiqués par la direction sanitaire de l’établissement, qui est tenue de prendre les mesures nécessaires pour prévenir une éventuelle transmission de l’infection“.

PRISONS

Le service de santé offre un soutien aux “nouvelles entrées dans les prisons et les institutions pénales pour mineurs”. Les cas symptomatiques de nouvelles entrées sont placés à l’isolement des autres détenus, en recommandant d’envisager la possibilité de mesures alternatives de détention à domicile. Les entretiens visuels se déroulent au téléphone ou en vidéo, également par dérogation à la durée actuellement prévue par les dispositions en vigueur.

N.B.: Dans des cas exceptionnels, les “entretiens personnels” et les “congés et semi-libertés” peuvent être autorisés.

Comments

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Loading…

Comments

comments

TÉLÉTRAVAIL ET SANTÉ: Conseils pour travailler à domicile

DÉCRET “CURA ITALIA”: Comment fonctionne la renégociation des prêts hypothécaires pour les collectivités locales