in , ,

DÉCRET “CURA ITALIA” – Les nouveautés sur ‘Bonus’, congés parentaux, amortisseurs sociaux dans le Décret de mai

Congé extraordinaire, prime aux employés de maison, arrêt des licenciements, revenu d’urgence: il y a plusieurs changements dans le D.P.C.M. (Décret du Président du Conseil des Ministres) de mai. Il s’agit notamment du stop des retards de paiement des prestations de sécurité sociale.

Afin de faciliter la disponibilité rapide des revenus des intéressés, l’employeur qui ne prévoit pas le traitement peut demander le paiement direct de la prestation en envoyant la demande avant la fin du mois au cours duquel commence la période de suspension ou de réduction de l’emploi. Les administrations compétentes autorisent la demande au plus tard le 20 du mois suivant celui de la période d’intégration demandée et l’employeur la communique à l’INPS, qui en assure le paiement avant la fin de ce même mois.

CONGÉ EXTRAORDINAIRE

La possibilité pour le parent qui travaille de prendre un congé extraordinaire pour s’occuper des enfants laissés à la maison en raison de la fermeture des écoles pour l’urgence du Covid-19, est prolongée jusqu’au 30/09/2020.

Un autre article introduit également la déduction de l’IRPEF (Impot Régional sur les Personnes Physiques) sur les frais de centres d’été pour enfants de moins de 16 ans, pour un montant ne dépassant pas 300 euros pour les contribuables dont le revenu total est inférieur à 36.000 euros par an.

STOP AUX LICENCIEMENTS

Le blocage des licenciements est prolongé de 3 mois supplémentaires. Introduit avec le Décret de mars pour 2, il est donc porté à un total de 5 mois.

Est également suspendue l’augmentation des contributions pour les contrats à durée déterminée renouvelés au 31/08/2020 .

“REDDITO DI EMERGENZA”

“Reddito di emergenza” (Revenu d’urgence) pour le soutien des familles dont l’ISEE (Indicateur de la Situation Economique Equivalente) est inférieur à 15.000 euros et dont le patrimoine est inférieur à 10.000 euros, porté à un maximum de 20.000 euros, en tenant compte des autres composants du noyau.

La subvention est reconnue pendant 3 mois à partir de 400 euros par mois pour un maximum de 800 euros par mois.

N.B.: Si la famille bénéficie du “Reddito di cittadinanza” (Revenu de citoyen), le “reddito di Emergenza” ira à l’intégration du montant.

“BONUS COLF”

Il existe également une prime pour les travailleurs domestiques: “colfs” (collaboratrices familiales), “badanti” (aide-soignante). Elle est calibrée sur le nombre des heures hebdomadaires (par semaine) indiquées dans le contrat de travail:

  • moins de 20 heures: 400 euros;
  • plus de 20 heures: 600 euros.

Comments

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Loading…

Comments

comments

SILVIA ROMANO – Qui est-elle: odyssée d’une jeune coopérante italienne

‘”BONUS 600 EURO” – La prime aux ‘partita IVA” (titulaires de numéros de TVA) sera versée automatiquement en Italie