in

De Magistris (Idv) : ” Maroni svende le droit humain pour les votes”

Rome, 28 août 2010. ” La préoccupation exprimée par le commissaire UE aux aides humanitaires Georgieva et l’appel du comité Onu pour l’élimination de la discrimination raciale vers la France résulte comme monito même pour notre Pays”. L’affirmation a été faite par Luigi de Magistris, député europèen Idv et responsable justice de parti.
” Le ministre Maroni, en effet a déclaré ces derniers jours la volonté’ de s’engager dans une croisade pour ‘ xénophobizzare’ l’Europe. Comment ? En demandant à l’UE de ne pas négliger la possibilité d’expulser même les citoyens communautaires, alors ils ne possèdent pas les qualités fixées pour rester de l’État membre dans lequel ils se trouvent. Les qualités discriminatoires que cozzano avec les politiques de l’accueil et du respect humain : celles mêmes politiques que le gouvernement à traction membre de la Ligue ont rinnegato, en imposant des lois racistes et inciviles”.

” Le ministre Maroni svende le droit humain et l’humaine pieta’ pour un poing de votes raccattati en soufflant sur les peurs et les instincts sociaux plus bux, sans que soit garantie vraiment la sûreté des citoyens. Il reste à comprendre comme cette force raciste, que proclame son incorrutible fidèlitè chrétienne, réponde aux mots prononcés même aujourd’hui par l’Église et par monsignor Marchetto au sujet de la commnauté rom. Mais comme que la cohérence n’a jamais été une caractéristique de Lega”

Un Bengladesh pris à des coups de pied par des enfants sur la plage. Les parents riaient

La France : ” Nous avons respecté les lois pour les expulsions des rom”