in

DAMIEN GLEZ: Attentat à Charlie Hebdo:«Il faut deux fois plus de vitriol sur nos plumes!!!» (Interview)

Directeur du “Journal du jeudi” (Burkina Faso) 

«Un choc sans nom». C’est ainsi que qualifie Damien Glez, l’ignoble attaque contre Charlie hebdo et qui a fait 12 morts dont 5 des plus grandes figures de ce journal. Face à cette liquidation de toute une équipe de presse, le caricaturiste, portraitiste, dessinateur de presse et directeur de publication délégué de l’hebdomadaire satirique le “Journal du Jeudi” est simplement révolté. 

alt

Comment avez-vous vécu cette attaque à Charlie Hebdo? 

Cette attaque a évidemment été un choc sans nom. Tous les dessinateurs sont atterrés. On ne sait même plus quel sens peuvent avoir les discours sur la liberté d’expression, face à de tels islamistes… La raison ne semble plus avoir le droit de cité!

Quel est votre sentiment devant l’atrocité de l’acte? 

On a une grande émotion pour les individualités qui sont tombées sous les balles. Et, en plus, on a l’impression que c’est tout un journal qui a été décimé, puisque l’attaque a eu lieu en pleine conférence de rédaction.

Est-ce la malheureuse preuve qu’il y a encore des limites pour les journalistes? 

Il y aura sans doute toujours des limites dans la liberté d’expression. Vu d’Afrique, ce qui est frappant, c’est que de tels événements se déroulent dans le berceau même de la caricature…

Connaissiez- vous personnellement les confrères froidement assassinés? 

Je connaissais bien Tignous, qui était encore à Ouagadougou en 2011. J’avais rencontré Wolinski dans une exposition commune. Et Cabu militait dans notre association «Cartooning for peace». Charlie Hebdo était même venu faire un numéro en duo avec JJ (Journal du Jeudi, seul hebdomadaire satirique du Burkina Faso, NDLR), après la dévaluation du CFA.

Quelle conséquence majeure aura cet ignoble acte sur les crayons des caricaturistes? 

Si l’on veut être fidèle à l’esprit particulièrement corrosif de Charlie hedbo, il faut qu’on mette deux fois plus de vitriol sur nos plumes!!! Les victimes n’auraient aimé ni la frilosité ni la sensiblerie…

FRANCE – AFRIQUE: Forum franco-africain sur un nouveau partenariat économique

CAN 2015: Le Ghana rejoint la Cote d’Ivoire en finale – Battue la Guinée Equatoriale (3-0)