in

D’Alia (Udc) : ” Éclaircir les dynamiques du rapatriement du 17 Juillet”

Interrogation présentée par le président des sénateurs de l’Udc aux ministres de l’Intérieur et des Étrangers

Rome, 27 Juillet 2010. ” Le 17 Juillet dernier, 27 individus de nazionalité somalienne après qu’ils ont été des secours à la mer, à 44 miglia au sud de Malta, ont été repoussés en Lybie ; les 27 faisaient une partie d’un groupe de 55 personnes secourues lorsqu’ils à bord d’un gommone qui embarquait de l’eau, l’appel sos à étè reçu par la marine maltese qui a envoyé sur la place une vedette de la Valletta en tournant la nouvelle aux même autorités libyennes qui à leur tour, ont fait arriver leur bateau, elle semblerait une vedette italienne battant drapeau de la Lybie”

C’est ce qu’on lit dans une interrogation présentée par le président des sénateurs de l’Udc, Gianpiero D’ Alia aux ministres de l’Intérieur et des Étrangers. ” Le secours joint a sollicité l’attention des médias qui ont demandé au gouvernement maltese le critère selon lequel a été faite la distinction entre  des sujets à repousser à Tripoli et  des sujets à accompagner à la Valletta. Après 48 heures de silence, la marine maltese a répondu à la presse que les 27 somaliens auraient montés sur la vedette libyenne ” volontairement”.

L’épisode se lit encore, éveille pas peu de perplessité’ en raison du fait que la spontanéité’ avec lequel les somaliens auraient accepté d’être repoussés en Lybie contraste avec ce qui habituellement se produit dans tous les précédents analogues cas”. ” Les ministres del’Intérieur et des Étrangers éclaircissent si l’Italie a participé à ce rapatriement et à quel titre et, en tel cas, sur quel base quelques somaliens ont été repoussés en Lybie et autres conduits à la Valletta et il a été respectée la régle interne et internationale sur le droit d’asile

La réponse de l’expert. Comment on entre en Italie pour des soins médicaux ?

Cassation : stop aux regroupements familiaux faciles