in

La réponse de l’expert. Comment on entre en Italie pour des soins médicaux ?

Mon neveu résident en Ukraine a une maladie des reins et je voudrais le faire venir en Italie pour se soigner, parce que mon médical dit qu’ici il y a plus de possibilité. Comment dois-je faire ?

Rome 27 Juillet 2010. Ton neveu peut venir se faire soigner en Italie mais il est nécessaire de demander un visa pour soins médicaux auprés de l’ambassade italienne dans ton Pays. D’abord tu dois te faire envoyer toute la documentation médicale de ton neveu avec la relative traduction. Avec la documentation tu devras la apporter auprés d’une structure sanitaire publique ou privée conventionnée avec le service sanitaire national, qui devra évaluer la situation et devra ensuite relacher une déclaration dans laquelle elle indiquera quel type d’intervention médicale sera effectué. Outre le type de soin ou d’intervention, la déclaration devra contenir la date du dèbut et la durée présumable, la durée déventuelle alitement prévu ainsi que le coût présumable. Ton neveu pourra demander le visa même pour une autre personne, pour un accompagnateur. Tu tiens présent que tout le coût des soins sera à total chargement du patient, et en effet à l’instant de la demande du visa il faudra montrer d’avoir versé au moins de 30% du coût prévu. Le déposement cautionnaire en euro ou en dollars environ 30% du coût global présumable des prestations demandées, la somme devra être versé auprés de la structure que tu auras choisi. Ton neveu ou s’il est empêché une autre personne, ils doivent se les apporter auprés de l’ambassade et demander le visa pour soins médicaux et ils devront montrer d’avoir : la déclaration de la structure sanitaire en Italie qui indiquera le type d’intervention médicale prévu, les coûts et la date du dèmarrage et la durée de l’alitement, il devra montrer d’avoir versé au moins 30 % du coût prévu et en outre de posséder une capacité eéconomique qui couvre toute la dépense sanitaire avec même la dépense pour vivre et le logement soit pour lui que pour l’accompagnateur et la dépense pour le retour en patrie.

Il devra en outre présenter toute la certification de la pathologie dont il souffre qui doit être accompagné de la traduction en langue italienne. Le permis de séjour qui viendra ensuite relacher aura une durée ègalee au traitement thérapeutique et est renouvelable tant que sera nécessaire les soins thérapeutiques documentateTi fais présent qu’il existe aussi la possibilité d’entrer en Italie pour soins médicaux dans le domaine des soi-disants programmes humanitaires c’est-à-dire on entre en Italie, par voie autorisation du Ministère de la santée, d’accord avec le Ministère des affaires étrangères. De cette façon ensuite les entreprises sanitaires locaux et les entreprises hospitaliers dans les régions, sont remboursées par des frais soutenues qui font chargement au fonds sanitaire national. Se sont les régions qui par des programmes d’assistance autorisent l’entrée avec le Ministère de la santée, et les entreprises unités sanitaires locaux et les entreprises hospitaliers à affecter des prestations à haute spécialisation en faveur : à des citoyens prevenienti de Pays extracommunautaires dans lesquels ils n’existent pas ou ne sont pas facilement des accessibles compétences médical -médical-specialistiche pour le traitement de details graves pathologies et ils ne sont pas en vigueur les accords de réciprocité relatifs à l’assistance sanitaire ou de citoyens de Pays le détail des situations contingente ne rend pas faisable, pour des raisons politiques, militaires ou d’autre nature, les accords éventuellement existants avec le Service sanitaire national pour l’assistance sanitaire. Maintenant il faudrait comprendre si la pathologie de ton neveu rentre dans un programme d’intervention humanitaire je te conseille de demander à la structure sanitaire que vous avez déterminé.

Avv. Mariangela Lioy

 

 

Sicilia : 4,3 millions allouées pour l’assistance aux réfugiés

D’Alia (Udc) : ” Éclaircir les dynamiques du rapatriement du 17 Juillet”