in ,

COVID-19 ET SCOLARITE: Les élèves, jusqu’au collège (12 ans) à l’école toujours avec un masque, dans les zones “rouges” en Italie

Lucia Azzolina (M5S), ministre de l’éducation
Le “resserrement” du nouveau DPCM (Décret du Président du Conseil des Ministres) laisse ouvertes les écoles maternelle, primaire et secondaire, mais il y a quelques conditions et exceptions qui méritent d’être soulignées.

Dans les zones dites ‘rouges’, donc où les infections sont particulièrement élevées, même les classes de “2a media” (5ème) et “3a media” (4ème) devront recourir à la DPCM; les élèves jusqu’à la “1a media” résidant dans ces zones particulièrement à risque iront à l’école accompagnés de leurs parents, qui pourront voyager en dérogation à l’interdiction de quitter la maison si ce n’est pour “des besoins professionnels avérés ou des situations de nécessité ou pour des raisons de santé“. En outre, pour tous les élèves qui iront à l’école dans les prochaines semaines, pour l’ensemble du territoire national, donc même dans les zones qui ne sont pas ‘rouges’, le port du masque sera toujours obligatoire.

COURS EN PRESENCE

Sur le premier point, le maintien des cours de présence pour les écoles maternelles, primaires et la “1a media” (6ème) dans les zones “rouges”, comme les régions Lombardia et Piemonte, est la victoire de la ministre de l’Education, Lucia Azzolina qui l’a emporté: en général, le Premier ministre Giuseppe Conte a accédé aux instances de l’hote du ministère de l’Education, rejetant celles de qui, comme le ministre de la Santé, Roberto Speranza, demandait la fermeture du plus grand nombre d’activités possible, ainsi qu’un couvre-feu précoce en fin d’après-midi et non à 22h00, comme il semble que cela ait été finalement décidé.

DEPLACEMENTS

Dans les zones rouges, on ne peut quitter la maison que pour “des besoins professionnels avérés ou des situations de nécessité ou pour des raisons de santé“, ainsi que pour tous les déplacements “strictement nécessaires” pour accompagner les enfants à l’école.

De plus, dans les mêmes zones, “il est interdit d’entrer et de sortir” des “régions ou parties de régions” qui se trouvent dans les zones rouges “ainsi qu’à l’intérieur des mêmes territoires“. Dans les mêmes domaines, il est souligné qu’en plus de l’école jusqu’à la “1a media” (6ème), “les industries, l’artisanat, la construction et les services” restent ouverts.

MASQUE

Le masque sera obligatoire à l’école pour les enfants du primaire et du secondaire dans tout le pays, même lorsque les élèves sont assis à leur banc.

Le masque sera porté même si la distance doit être supérieure à 1 m (Comité Scientifique et Technique): une distance de précaution qui permet maintenant d’abaisser le masque, puis de le rehausser pour couvrir la bouche et le nez, chaque fois que l’élève se lève de son bureau.

L’activité didactique et éducative du premier cycle d’enseignement et des services éducatifs pour les enfants continue à se dérouler en présence (le texte est en cours d’approbation) de l’utilisation obligatoire d’appareils de protection respiratoire, sauf pour les:

  • enfants de moins de 6 ans;
  • et pour les personnes souffrant de pathologies ou de handicaps incompatibles avec l’utilisation du masque.

“DECRETO RISTORI” – Des professionnels aux ‘colfs’ (collaboratrices domestiques) et ‘badanti’ (aides-soignantes), beaucoup de travailleurs en sont exclus

“DECRETO RISTORI BIS”: Bientot de nouvelles aides aux ‘partita Iva’ (titulaires de numéros de TVA) et aux artisans en Italie