in

CORONAVIRUS: Thermoscanner et numéros de téléphone: comment sera la phase 2

De nouvelles règles sont à l’étude en vue du 4 mai, date à laquelle pourrait commencer la réouverture de la phase 2 de l’urgence coronavirus. Parmi les nouvelles règles, il y a la possibilité pour les ASL (Organisme Sanitaire Local) d’obtenir tous les numéros de téléphone des personnes qui ont été en contact avec des patients atteints de Covid-19, ainsi que la mesure de la température corporelle à l’entrée des magasins.

NUMÉROS DE TÉLÉPHONE

En vigueur depuis le 10/04/2020, l’accord sur les numéros de téléphone permet l’échange de données entre le quartier général de la police et les autorités sanitaires locales, qui collaborent à l’identification des personnes susceptibles d’avoir été infectées.

S’il est nécessaire de retracer les personnes qui ont été en contact avec une personne séropositive au Covid-19, cela peut se faire en retraçant leurs déplacements grâce à l’obtention des numéros de téléphone.

Lorsqu’une application pour smartphone sera disponible, le mécanisme sera plus sophistiqué, utilisant une véritable carte des mouvements. Pour l’instant, le chef de la Protection civile Angelo Borrelli a obtenu le feu vert du chef de la police Franco Gabrielli sur les procédures pour avertir qui est potentiellement positif.

THERMOSCANNER

Même lorsque l’indice de contagion R0 sera faible, un autre outil utile dans la lutte contre le coronavirus sera le thermoscanner, l’instrument qui permet de mesurer la température corporelle.

Le vice-ministre de la santé, Pierpaolo Sileri, a expliqué qu’il “devra être placé à l’entrée de tous les lieux où des personnes travaillent, tout comme les gants, les masques et les distributeurs de désinfectant. La température élevée est l’un des symptômes caractéristiques de cette maladie et doit donc être prévue partout”.

TESTS SÉROLOGIQUES

L’analyse par les tests sérologiques “nous aiderait beaucoup à faire le dépistage dans la population, il est donc important de comprendre le plus tôt possible si nous pouvons l’utiliser”, a déclaré le vice-ministre de la santé, Pierpaolo Sileri, qui a demandé au CTS (Comité Technique et Scientifique) un avis sur les tests que certaines régions comme la Vénétie administrent déjà.

CORONAVIRUS: Après “Cura Italia” et “Liquidità”, arrive le 3ème décret économique

DÉCRET “CURA ITALIA”: Bonus de 600 euros, congé parental et financement des PME (Petites et Moyennes Entreprises): démarrage des mesures en Italie