in ,

CORONAVIRUS – L’épidémiologiste Pierluigi Lopalco: “Les migrants ne sont pas la cause de la résurgence de la contagion en Italie”

Pierluigi Lopalco, épidémiologiste répertorié, répond aux critiques de ceux qui l’accusent de vouloir faire de la politique en parlant des migrants. Ces dernières heures, la controverse a été soulevée par le chef du groupe régional de la Région Puglia (Pouilles), Ignazio Zullo du parti “Fratelli d’Italia” (FDI), qui l’a pointé du doigt en affirmant qu’il veut “faire de la politique” sous “l’apparence d’un scientifique”.

Je n’aime pas la controverse mais je me sens obligé” de répondre à ceux qui “m’ont accusé d’avoir abandonné la fureur sacrée de la science pour la jeter dans la politique, juste parce que je me suis permis de dire que le dernier problème dans le contrôle de la pandémie de Covid-19 sont les barges de gens désespérés qui arrivent sur la côte italienne“, a répondu Lopalco depuis sa page Facebook, publiant également la liste des travaux scientifiques concernant les maladies infectieuses et l’immigration qui le voient comme co-auteur.

Et d’expliquer: “Je m’occupe de ce sujet depuis 1997. Le dernier travail auquel j’ai collaboré avec des collègues de l’Ecdc a été publié en 2020. J’ai commencé à travailler dans des centres d’accueil de migrants, pour étudier la relation entre migration et infection, alors que j’étais encore résident“.

En bref, disons qu’un peu d’étude et d’expérience sur le sujet je pense en avoir fait. Quand je parle, je ne sais pas si je parle en tant que scientifique ou en tant que politicien. Mais quand je dis que si la circulation des coronavirus reprend, ce n’est pas à cause des bateaux, je sais ce que je dis“, a-t-il conclu.

Comments

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Loading…

Comments

comments

MATTEO SALVINI: Le Sénat italien autorise le procès de l’ancien ministre de l’Intérieur pour l’affaire du navire Open Arms

CHÔMAGE – Amortisseurs sociaux auxquels a droit qui perd son emploi: 6) Autres allocations pour les chômeurs