in ,

CORONAVIRUS: Interdiction des déplacements d’une commune à une autre en Italie

Dans le cadre de l’urgence coronavirus, il est interdit à toute personne physique de se transférer ou de se déplacer avec les transports publics ou privés, vers une municipalité autre que celle dans laquelle elle se trouve.

Les seules exceptions sont autorisées pour des besoins professionnels avérés, en cas d’urgence absolue ou pour des raisons de santé.

La raison de la nouvelle ordonnance est d’éviter la fuite des gens vers le Sud après l’arrêt supplémentaire des activités productives annoncé par le Premier ministre Giuseppe Conte.

Les dispositions, qui commencent le 22 mars, signifient que les stations seront dotées en personnel. L’interdiction couvre les transports publics et privés.

Certains voyageurs se sont vu refuser l’entrée à la gare centrale de Milan parce qu’ils n’ont pas passé les contrôles qui sont devenus plus stricts, depuis les récentes directives limitant les voyages. Les passagers, peu nombreux au départ, ont été soumis à des contrôles rigoureux et approfondis d’autocertification et de documents, ainsi qu’à des contrôles de température corporelle. Une douzaine, en tout, de ceux qui ne remplissaient pas les conditions.

Ce sont des jours cruciaux. Il est nécessaire de réduire les déplacements au minimum“, a commenté le ministre de la santé, Roberto Speranza, à propos de la nouvelle ordonnance signée avec la ministre de l’intérieur Luciana Lamorgese, qui interdit les déplacements d’une municipalité à l’autre. “Ceux qui, à partir de demain, n’iront plus travailler. Il est essentiel qu’ils restent à la maison et aident ainsi tous ceux qui doivent continuer à travailler, a-t-il ajouté

Comments

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Loading…

Comments

comments

CORONAVIRUS: Fermeture de toutes les activités productives non essentielles en Italie

HEURE D’ÉTÉ: Quand elle reviendra et combien de temps elle durera en 2020