in ,

CORONAVIRUS – “Autocertificazione” (Certificat sur l’honneur) pour se déplacer en Italie: comment ça marche

Tout ce qu’il y a à savoir sur le certificat sur l’honneur “autocertificazione”) pour circuler dans certaines régions d’Italie pendant l’urgence du coronavirus.

Le Gouvernement Italien a publié un DPCM (Décret du Président du Conseil des Ministres sur le coronavirus) contenant des mesures pour contrer la propagation des infections du coronavirus. Plus précisément, l’exécutif a imposé des restrictions à la circulation des personnes en Lombardie et dans 14 provinces (Parme, Plaisance, Rimini, Reggio-Emilia, Modène, Pesaro et Urbino, Venise, Padoue, Trévise, Alessandria, Verbano-Cusio-Ossola, Novare, Vercelli et Asti).

Il faut une “autocertificazione” (certificat sur l’honneur) pour se déplacer dans ces zones et pour y entrer et en sortir.

Le ministère de l’intérieur a préparé un formulaire qui peut être téléchargé sur le site du Viminale. Le formulaire doit être rempli et présenté au moment du contrôle.

RAPPEL: Qui ne peut pas télécharger et imprimer le formulaire peut copier le texte et porter la déclaration avec lui.

IMPORTANT: Le formulaire doit être signé par l’intéressé et par l’opérateur de police.

Quiconque souhaite se rendre dans les régions mentionnées ci-dessus et en ressortir doivent indiquer que le voyage est déterminé par l’une des 4 raisons suivantes:

  • besoins professionnels attestés;
  • état de besoin;
  • raisons de santé;
  • retour au propre domicile ou ieu de résidence.

Le formulaire indique que le signataire est “conscient des conséquences pénales prévues en cas de fausses déclarations à un agent public” et qu’il connaît les mesures pour contenir la contagion prévues dans le décret ainsi que les sanctions prévues à l’article 4, paragraphe 1, de la même mesure en cas de non-respect (article 650 du code pénal, à moins que le fait ne constitue une infraction plus grave).

À la gare centrale de Milan par exemple, il n’y a que deux portes ouvertes pour les passagers: une pour les arrivées et une pour les départs.

La plupart des personnes qui font la queue expliqueraient qu’elles sont venues à Milan pour des raisons professionnelles et qu’elles doivent rentrer chez elles.

A noter par exemple, que les Carabinieri ont déjà signalé deux jeunes de 20 et 25 ans, (en provenance de Parme, région touchée par les mesures d’urgence du DPCM) qui se rendaient à l’aéroport Marconi de Bologna pour prendre un avion à destination de Madrid. Lors d’un contrôle routier, à la question de préciser pourquoi ils se trouvaient hors de leur province, les jeunes ont répondu qu’ils allaient à l’aéroport pour partir en voyage d’agrément.

CONGÉ PARENTAL – Les nouveautés 2020: 2) Montant de l’allocation – Demande (Présentation / Prescription / Procédure)

CORONAVIRUS: Le vademecum du Gouvernement Italien sur ce qu’il faut faire jusqu’au 3 avril