in

CATHOLICISME – Chemin de Saint-Jacques de Compostelle (1): origines et histoire, longueur et parcours

Le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle est le pèlerinage le plus célèbre du monde, un itinéraire composé d’une série de chemins qui, à partir de différents endroits en Espagne, au Portugal et en France, permettent d’obtenir la Compostelle, le pardon des péchés. Une expérience unique et passionnante, à faire seul ou en groupe, à pied ou à vélo, le chemin de Saint-Jacques de Compostelle est l’occasion de se retrouver, de défier ses limites physiques et psychologiques, de découvrir quelques-uns des plus beaux endroits d’Europe orientale.

ORIGINES ET HISTOIRE

Le Chemin de Saint-Jacques est l’un des itinéraires religieux les plus célèbres au monde, un chemin qui permet d’entrer en contact avec la spiritualité, traversant une partie de l’Europe jusqu’à la cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle, pour vénérer les reliques de l’Apôtre Saint Jacques. C’est un pèlerinage complexe, auquel participent chaque année environ 300.000 personnes du monde entier, où il est facile de rencontrer de parfaits étrangers et de décider de continuer le voyage ensemble.
Les premiers pèlerinages remontent au 11ème siècle, lorsque les restes du corps de Saint-Jacques le Grand furent découverts dans la nouvelle ville de Saint-Jacques de Compostelle, fondée quelques années auparavant en Galice. Selon la légende, saint Jacques était l’un des 12 apôtres de Jésus, appelé le Major pour le différencier de l’autre Jacques d’Alphée. Après la mort du Messie, Saint-Jacques travailla pour une intense œuvre d’évangélisation dans les territoires de l’Espagne actuelle, mais fut tué quelques années plus tard à son retour en Palestine, alors que son corps était enterré en Galice.

Après l’an 1000, le voyage de Saint-Jacques de Compostelle devint un phénomène assez répandu, mais il ne fut reconnu officiellement qu’en 1492 par le pape Alexandre VI. Après cette date, la coutume a connu des hauts et des bas, principalement en raison des guerres et des épidémies qui ont affecté la région au fil des siècles. Aujourd’hui, le pèlerinage est en forte croissance, avec la route qui a été étendue à la France, avec le Chemin français de Saint-Jacques qui a été déclaré patrimoine mondial de l’UNESCO en 1993.

LONGUEUR ET PARCOURS

Le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle a une longueur d’environ 800 km, mais il est composé de plusieurs chemins, ce qui rend particulièrement difficile la définition d’une mesure précise du pèlerinage. L’itinéraire peut être divisé en trois sections principales: la route française, la route du nord de l’Espagne et la route portugaise. Chacune a des étapes et des chemins différents, il est donc important de connaître les différences de chacun de ces itinéraires.

Bien qu’on puisse partir de n’importe quel point, suivre un chemin à discrétion et s’arrêter où on veut; l’aspect fondamental est de couvrir au moins 100 km du chemin de Saint-Jacques de Compostelle, nécessaire pour rejoindre la ville. Il s’agit d’un certificat délivré à tous les pèlerins qui attestent avoir fait au moins 100 km à pied ou à cheval, ou un minimum de 200 km à vélo, un prix qui valorise l’énorme sacrifice consenti et symbolise l’expiation de leurs péchés.

Comments

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Loading…

Comments

comments

ARGENT ÉLECTRONIQUE: Nouveautés sur les commissions les paiements électroniques en Italie

Mettre un morceau de savon sous les draps (avant de dormir): l’effet vous surprendra