in

Casini: “Nationalité italienne à qui nait en Italie”

 

Le leader de l’UDC (Union du Centre): “Le ius soli est un choix de perspective”.

 

Rome – 15 juin 2011 – Le grand thème est l’intégration nécessaire à la construction d’une société de valeurs partagées de patrie et italianité.


Dans ce sens, “nous retenons que le ius soli est certainement le choix de perspective de la société italienne: un bébé qui nait en Italie doit avoir la nationalité italienne”, a déclaré le leader de l’UDC, Pier Ferdinando Casini soulignant qu’il “faut avoir le courage d’intégrer; le multiculturalisme a échoué: voici pourquoi nous parlons d’interculturisme”.

Mgr Gianfranco Ravasi, président du Conseil Pontifical de la Culture a lui dit qu’il y a trois manieres de se rapporter au problème de l’intégration:

la première est la lutte de civilisation qui met la culture occidentale contre toutes les autres;

la seconde est le multiculturalisme qui est un modèle statique où coexistent cote à cote tant de fondamentalismes”; il retient au contraire qu’il faille miser sur la dynamicité de l’interculturalité;

la troisième est le dialogue.

Elvio Pasca

 

Le Ministre de l’Intérieur Roberto Maroni: “Renvoyer les clandestins en Libye”

Discrimination des immigrés dans le crédit