in

CAN 2012 (Ici Zambie): “Nous lutterons jusqu’au bout”

Pas question de renoncer, pour le sélectionneur de la Zambie, Hervé Renard.

On n’arrive pas en demi-finale en se disant qu’on a rempli son contrat. Il ne reste plus qu’une marche à monter et ce serait le grand jour celui auquel aspire tout footballeur africain.


«L’objectif que nous nous étions fixés en quittant Lusaka était d’atteindre les demi-finales ce qu’aucune équipe zambienne n’avait réussi depuis 1996. Mais vous imaginez bien que lorsqu’on se retrouve à ce niveau, il est bien normal de penser au match qui suit. Les deux finales du pays sont lointaines, 1974 et 1994. Il est temps de remédier à ce long silence».

Hervé Renard, pour avoir été l’adjoint de Claude le Roy en 2008 lorsqu’il dirigeait les Black Stars connaît mieux que quiconque l’équipe à qui il va essayer de barrer la route de la finale.

C’est le match le plus important de ma carrière. Le Ghana est la meilleure équipe en terme de cohérence en Afrique et il est le favori. J’étais avec eux en 2008 et 80 % des joueurs d’aujourd’hui étaient déjà là. Nous avons nos chances et nous ferons tout pour ne pas les dilapider. Mes joueurs sont ensemble depuis longtemps. Ils ont de la qualité comme Mayuka, Katongo ou Kalaba. Mais on ne parle guère d’eux car ils n’évoluent pas dans de grandes ligues européennes. Ce sont de très bons joueurs pourtant“.

Pour les Zambiens une victoire les conduirait à Libreville, le lieu même où disparut en 1993 dans une catastrophe aérienne toute l’équipe nationale qui faisait route vers Dakar pour y disputer une rencontre éliminatoire de Coupe du monde. La qualification serait un bel hommage aux victimes, 19 ans après.

 

 

 

CAN 2012 (Ici Côte d’Ivoire) – François Zahoui: Dernier entraineur africain encore en lice!

MOUVEMENT DES AFRICAINS: Lettre ouverte au Président Wade!